Programme ‘’Bon Samaritain pour Jeune’’ : l’ABB renforce la capacité d’une trentaine d’acteurs à Cotonou

0
234

Une trentaine d’acteurs œuvrant dans l’éducation des jeunes et adolescents sur la prévention du VIH et  la santé reproductive en formation du 5 au 7 décembre 2022  à l’hôtel Sossa de Cotonou. Organisé par l’Alliance Biblique du Bénin (ABB), cet atelier  vise principalement à aider les adolescents à préparer leur avenir d’une manière réaliste et positive.

 

La puberté, la sexualité des jeunes, l’amitié, le choix de son ami, prise de bonnes décision et la communication entre parents et enfants. Ce sont là autant de thématiques au menu de cet atelier de renforcement de capacités des encadreurs des enfants venus de toutes les contrées du Bénin. Organisée par l’ABB en collaboration avec l’Alliance Biblique universelle (ABU), cette formation vise à fournir aux adolescents des informations sur la prévention du VIH, la santé reproductive et leurs relations  avec les autres.

Pour  Béatrice Gangouap, facilitatrice du  programme  Bon Samaritain pour  Jeune, les jeunes font face à des comportements à risques et sont  confrontés à l’exploitation sexuelle  qui est monnaie courante dans nos pays. A ce titre, il faut agir en apportant la thérapie adéquate pour sauver les jeunes. « Nous allons montrer l’importance de  la prise de bonnes décisions et d’un comportement responsable conformément aux valeurs de l’Ecriture sainte », a-t-elle déclaré.

Dans son mot d’ouverture des travaux  de cet atelier, Emmanuel Ogou, directeur de l’ABB a attiré l’attention des participants sur l’éducation des jeunes pour une société forte. « Nous devons communiquer les vertus  chrétiennes surtout dans une société malade », a-t-il souhaité.  Pour y arriver, il faut  impacter les jeunes et les adolescents par des savoirs vivre dans la société. C’est  d’ailleurs , a-t-il souligné,  l’objectif de cette séance  pour mieux aider les jeunes à devenir des leaders.

Les formateurs attendent des participants un esprit de partage et d’écoute durant les trois jours d’échanges. « Qu’ils soient équipés et en mesure d’aller  transmettre aux enfants les notions acquises », a recommandé Béatrice Gangouap.

Venus de diverses associations et de confessions chrétiennes, les acteurs, au terme de cette rencontre,  vont bénéficier des outils nécessaires pour impacter positivement dans leurs centres respectifs.

Mis en œuvre par ABB, le programme « Ou est le Bon Samaritain aujourd’hui ? » de l’ABU a pour contribution ‘’zéro nouvelle infection du VIH et zéro discrimination des personnes infectées et affectées au moyen d’outils basés sur les saintes écritures et d’une formation interactive.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here