Rencontre ANPE-Opérateurs économiques au Bénin: Zeleus s’imprègne de l’univers de l’emploi

Au détour d’une rencontre tenue ce mercredi 19 octobre 2022 à Cotonou  dans le cadre du   projet ‘’Azoli’’ initié par l’Agence Nationale pour l’emploi (ANPE), les opérateurs économiques    se sont imprégnés  de la main-d’œuvre  afin de  réussir leurs différentes missions.

0
117
Zeleus, ses partenaires américains et l'ANPE

Placée sous le thème :« Journée d’évaluation  de l’écosystème de l’emploi et des carrières  dans le cadre de Azoli», cette rencontre a permis aux patrons de l’entreprise Zeleus et ses partenaires  de mieux cerner les enjeux de la main-d’œuvre  au Bénin afin d’affiner leurs missions en faveur des jeunes béninois. L’univers de l’emploi est  marqué par l’inadéquation entre le marché de l’emploi et la formation dans les universités. Le défaut de compétences fait que  plusieurs jeunes diplômés croupissent dans le chômage et le sous-emploi. Un problème que va combler la société Zeleus  sur le marché du travail selon Célestin Hounsou, directeur du département du perfectionnement  et de la reconversion  des jeunes demandeurs  d’emploi à l’ANPE et représentant  son directeur général à cette séance. « Zeleus est une entreprise  spécialisée dans la transformation de la main-d’œuvre et de l’entrepreneuriat. Elle   s’engage à développer des compétences  chez les jeunes diplômés  et à  promouvoir l’emploi », a-t-il déclaré  dans son discours à l’ouverture  de cette rencontre.  Selon lui, le gap  de l’inadéquation entre la formation et le marché de l’emploi  sera conjugué au passé.  « Les jeunes  seront capables de décrocher des emplois au plan national et international », a rassuré célestin Hounsou. Gildas Bah, le fondateur de Zeleus est revenu sur le bien-fondé de son partenariat avec l’ANPE.  «  Notre objectif  est de connecter 500.000 jeunes à l’emploi  décent au même au délà des frontières béninoises », a-t-il rassuré.

Pourvoyeuse….. de 50.000.000 d’employés

Prenant la parole Sidath Das le fondé de l’université ‘’UNIV AI’’ aux Etats-Unis a  exposé les possibles solutions qu’il peut offrir aux jeunes diplômés  pour leur sortie de la précarité et du sous-emploi. Entre autres, le travail à l’étranger et le télétravail  qui est très prisé à l’heure du numérique et des technologies nouvelles. Il a insisté que  le télétravail engrange  un recrutement massif de jeunes diplômés. « Le monde aujourd’hui avance plus vite et est beaucoup plus basé sur la  nouvelle technologie », a souligné l’homme d’affaire américain. Pour sa part,  le secteur de la technologie notamment l’intelligence artificielle  est une grande pourvoyeuse d’emplois avec plus de 50.000.000 d’employés dans le monde. Son entreprise  forme  des jeunes dans le domaine de l’analyse et du traitement  des données. « Ce projet permettra aux diplômé de trouver des emplois  décents et stables », a  Sidath Das.  A sa suite,  Daemon Coxx, ancien ministre et consultant s’est prononcé sur sa présence au Bénin. A l’écouter, il  accompagne les entreprises  à gagner en compétence pour leur durabilité sur le marché. Daemon Coxx n’a pas caché sa satisfaction d’être au Bénin.

Selon Hermann Mensah, représentant Zeleus, cette rencontre  est le premier acte du partenariat entre sa structure et l’ANPE et va permettre d’affiner une stratégie pour mieux impacter les jeunes. Célestin Hounsou invite Zeleus à apporter une solution  durable au phénomène du chômage.

Cette rencontre  fait suite à la signature du contrat entre l’ANPE et  Zeleus le vendredi 14 octobre 2022.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here