Développement culturel à Cotonou : Qui veut la mort de Canal Olympia Wologuèdè

    0
    304

    Canal Olympia Wologuédè hisse Cotonou au rang des villes africaines qui ont un espace ultra-moderne dévolu au 7ème art, avec une aire aménagée et sécurisée pour des spectacles grand public, à l’instar des grandes métropoles comme Dakar, Ouagadougou ou Brazzaville. Cette métamorphose a été rendue possible grâce à un partenariat public-privé exemplaire qui a savamment associé la vision avant-gardiste des autorités municipales, étatiques et Talents & spectacles, un partenaire privé flexible et à l’écoute des autorités. Cette première dans le domaine de la culture et du spectacle a révélé à Cotonou un joyau : Canal Olympia Wologuèdè. Au lieu de saluer une telle réalisation, hélas, depuis quelques jours, une certaine presse fait feu de tout bois pour discréditer cette initiative salutaire en y jetant l’opprobre. À quelle fin ? Discréditer cette initiative précurseur pour que les investisseurs soient découragés à rééditer le projet dans d’autres localités n’est pas acceptable pour tout citoyen soucieux du rayonnement culturel du Bénin.La métamorphose suscitée par la concrétisation du projet Canal Olympia Wologuèdè, mérite qu’on s’y attarde. D’une part, à cause de l’aboutissement d’un projet exemplaire issu d’un partenariat public-privé concluant et au service de la jeunesse béninoise dans la promotion de ses talents artistiques et éducatifs. Le détour mérite davantage d’être fait d’autre part, pour éclairer l’opinion publique face aux viles parutions d’une certaine presse, qui ces jours-ci, s’emploie obstinément à jeter l’opprobre sur le projet Canal Olympia Wologuèdè. Dans une ville autrefois cataloguée par la prépondérance des bars et motels de tout genre, Canal Olympia Wologuèdè a su donner à Cotonou, à sa jeunesse, aux familles et aux artistes, un espace sain de divertissement et un lieu d’expression culturelle autrefois inexistant dans Cotonou.Talents & Spectacles, promoteur de Canal Olympia Wologuèdè ne cesse d’innover pour faire de Cotonou, un véritable centre de loisirs et d’éveil de la jeunesse béninoise. En témoigne la dernière trouvaille : l’escape game, qui est un nouveau concept très peu présent en Afrique francophone et dont le Bénin est le fer de lance.Toutes ces positives transformations ont été opérées grâce au partenariat public-privé âprement discuté, liant la mairie de Cotonou et Talents & Spectacles au prix de considérables investissements pour la réalisation du projet plébiscitant ce joyau, au titre des cinq endroits les plus visités dans Cotonou. Le succès du projet Canal Olympia fait visiblement des jaloux. Aujourd’hui, cette réalisation est jetée en pâture par des publications manipulatrices à des fins et intérêts inavoués.Qu’il vous souvienne, dans un passé récent, la parcelle « B » du lot 442 du quartier Minonkpo sise dans le 8ème arrondissement (ex-maison du peuple Wologuèdè) jouxtant la mairie de Cotonou, était un bas-fond où s’amoncelaient les immondices de tout genre et squattée par de soi-disant réfugiés, dans une insalubrité totale et un état de vétusté avancé, écornant l’image d’une métropole moderne voulue pour Cotonou et sa municipalité. Cet endroit était connu pour être le haut lieu d’hébergement de certains divorcés sociaux et des bandits de tout genre. Le constat n’est-il pas tout autre aujourd’hui ? Grâce à la volonté des autorités municipales et étatiques qui ont su manier les exigences et les conditions optimales pour favoriser les investissements pour un tel projet d’envergure, ce site s’est complètement transformé, tant l’enceinte que tout l’environnement de Canal Olympia Wologuédè.Grâce à Canal Olympia Wologuèdè et aux exigences des autorités municipales dans le cadre de ce projet, la rue entre le cabinet du maire et le CEG Sainte Rita a bénéficié des infrastructures de pavage ainsi que des travaux de voirie adéquats pour drainer les eaux de ruissellement. Ces infrastructures ont eu l’avantage de faciliter la vie aux usagers et particulièrement aux candidats des différents examens nationaux qui chaque année prennent d’assaut cet établissement scolaire réputé pour être un centre d’examen sujet aux inondations qui représentaient un véritable périple.Mieux, l’insécurité qui régnait dans cette zone a considérablement régressé grâce à ces infrastructures et surtout à l’éclairage qui y a été disposé. Grâce à ce projet réalisé, le terrain de sport du CEG Sainte Rita a été entièrement rénové, mettant à disposition de la jeunesse, à titre gracieux, des équipements à faire déceler des talents sportifs pour le rayonnement du Bénin. Les comptes de Talents & Spectacles Bénin sont un secret de Polichinelle et peuvent être consultés à la demande. Nous invitons les auteurs de ces articles à faire preuve de professionnalisme au lieu d’essayer de manipuler l’opinion publique, au risque de décourager les investisseurs et ne pas favoriser d’autres projets du genre. De telles publications mettent en doute la crédibilité et le sérieux des autorités dans leurs engagements pris. Persévérer dans ce sens, c’est priver la jeunesse béninoise d’infrastructures socio-éducatives, révélatrices de talents, au bénéfice de la jeunesse d’autres pays aussi méritants.

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here