Salon de l’emploi et des compétences à Bohicon : 2200 emplois à offrir aux jeunes

    0
    61

    « Il s’agit d’un rassemblement de demandeurs et d’offreurs de compétences. Plus de soixante-dix (70) entreprises demandeuses de compétences sont ici pour offrir plus de deux mille deux cents (2 200) emplois immédiatement disponibles », a fait savoir Urbain Amègbédji, Directeur général de l’Anpe peu avant le démarrage de Salon de l’emploi et des compétences (Salec) le vendredi 17 décembre 2021 à Bohicon. Il ajoute que le salon est une occasion offerte aux jeunes diplômés chercheurs d’emploi, de rencontrer plusieurs entreprises prêtes à recruter, sur le même espace, le même jour et en un minimum de temps, et de pouvoir, sans intermédiaire, valoriser leurs compétences et savoir-faire pour convaincre et se faire recruter par les entreprises employeurs elles-mêmes. La question de l’emploi, en raison de son caractère transversal et trans-sectoriel, a-t-il fait savoir, exige de la part de tous les acteurs, au-delà d’un engagement réel, une meilleure synergie d’actions autour des fléaux que sont le chômage et le sous-emploi. « La question de l’emploi des jeunes et des femmes est l’affaire de tout le monde, que  ce soit dans les milieux urbains comme en zones rurales », a dit Rufino d’Almeida, Maire de la commune de Bohicon. Pour Firmin Kouton, Préfet du Zou, l’implication des collectivités territoriales dans la lutte contre le chômage et le sous-emploi devient plus qu’une exigence. Et pour enrayer la montée du chômage qui sévit sans ménagement dans le rang de ces jeunes, il pense qu’il faut une approche intégrée des politiques de l’emploi. Celle-ci implique une coopération des acteurs au niveau territorial. Il a saisi cette occasion pour sensibiliser les collectivités territoriales du Zou pour qu’elles s’impliquent davantage dans la lutte contre le chômage et le sous-emploi des jeunes en se dotant de précieux document. Le salon s’est déroulé au stade Paulin Tomaga. Des milliers de jeunes étaient à ce rendez-vous pour vendre leurs compétences aux responsables d’entreprises. Les échanges avec les recruteurs se sont déroulés dans de bonnes conditions.

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here