Soutenance de thèse à l’UAC : Michel A. Wantchecon accède au grade de Docteur avec mention très honorable

    0
    131

     « Transformations économiques et sociales en pays Agonlin (1895-1960) », c’est le thème défendu par Michel Ayignon Wantchecon pour accéder au grade de  Doctorat à l’université d’Abomey-Calavi. Au terme de la présentation des résultats de ses travaux de recherche, le jury international présidé par Flavien Gbeto, Professeur Titulaire, à l’Université d’Abomey-Calavi a déclaré Michel Ayignon Wantchecon Docteur en histoire économique et sociale avec la mention très honorable et les félicitations du jury, mardi 21 septembre 2021.

    Le document de 445 pages présenté par l’impétrant est structuré en trois parties dont chacune contient trois chapitres et chaque chapitre est subdivisé en trois sous-titres. Cette structuration montre l’effort de l’équilibre, la capacité d’analyse du candidat sur les mutations sociales économiques de la période coloniale en pays agonlin, d’après les détails du Directeur de Thèse Sébastien Sotindjo, Professeur titulaire en histoire économique et sociale. A en croire celui-ci, la qualité du travail de l’impétrant réside dans le respect des normes scientifiques attendue en histoire. Cette thèse présente un grand intérêt et contribue à une meilleure connaissance des changements sociaux et économiques ayant marqué la période d’étude, poursuit-il.

    Pour le 1er Examinateur  Claude Etienne Sissao, Professeur Titulaire, Université Joseph  Ki-Zerbo, Ouagadougou 1 (Burkina Faso), le candidat a su montrer l’intérêt historique du sujet avec une bibliographie élargie, une liste de sources orales bien étoffées. Les bornes chronologiques justifiées et les objectifs en conformité avec les hypothèses.

    A tour de rôle, chaque membre de jury a apporté sa contribution à l’appréciation et l’amélioration de la qualité du travail fait par le désormais Docteur en histoire économique et sociale. En substance, la thèse de Michel Ayignon Wantchecon a le privilège de montrer qu’au Dahomey comme ailleurs, la colonisation a marqué l’économie des territoires dominés en faisant apparaître de nouvelles activités, de nouveaux acteurs, de nouveaux modes et rapports de production qui ont fortement impacté les sociétés. L’imposition de la monnaie du colonisateur, la promotion de nouvelles cultures et l’encouragement des productions destinées à l’exportation ont fait naître de nouvelles habitudes et de nouveaux besoins. Les transformations introduites dans l’économie ont été accompagnées d’importants bouleversements dans les réalités sociales en pays agonlin. La doctrine coloniale de la France a connu plusieurs métamorphoses dans ses fondements et dans son application. Ainsi, les différentes approches mises en œuvre dans la colonie du Dahomey ont eu des implications à Agonlin.  Le visage de la région a beaucoup changé de la fin du XIXe siècle à la première moitié du XXe siècle, témoignant des parts de continuité et de rupture qui ont caractérisé l’action économique et sociale de la colonisation. En pays agonlin comme dans l’ensemble du Dahomey, l’action du régime colonial a connu deux grandes phases. La première a été celle couvrant la période allant de l’installation de l’administration à 1946. Elle est caractérisée par une économie de prédation. La seconde, a été celle allant de 1946 à 1960. Elle fut marquée notamment par une nouvelle orientation de la politique coloniale avec l’élaboration et la mise en œuvre d’importants mécanismes de financement comme les plans d’investissement du FIDES, du FERDES et de la CCFOM. Les mutations intervenues à Agonlin sous l’administration coloniale ont été influencées par les retombées de la première guerre mondiale (1914-1918), de la crise économique des années 1930, de la seconde guerre mondiale (1939-1945), et des profonds changements dans la vision coloniale française à partir de 1946. Cette évolution a progressivement dessiné le tableau économique et social affiché par le pays agonlin à l’indépendance du Dahomey en 1960.

     

     

     

     

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here