Contrôle de l’action gouvernementale par l’Assemblée : Boniface Yèhouétomè fait le point de la mission d’évaluation citoyenne au Chd-Zou

    0
    130

    Du 30 août au 03 septembre 2021, les représentants du peuple ont effectué une mission d’évaluation des prestations de service à l’hôpital de Lokossa et au CHD/Zou d’Abomey. Une grande innovation des députés de la 8 législature qui traduit bien sa volonté d’exploiter au maximum toutes ses prérogatives du contrôle de l’action gouvernementale.  Pour ce qui est du CHD-Zou, la mission a été conduite par le Premier questeur, le député Boniface Yèhouétomè. Face à la presse parlementaire, l’élu du peuple revient sur le constat fait, rassure de la suite à donner aux recommandations et souhaite que cette initiative s’étende à d’autres localités aussi bien en matière de la santé qu’en matière de l’éducation qui sont des secteurs clés du développement car ils sont les représentants du peuple et leur missions est d’éclairer des populations qu’ils représentent et de  faire des propositions idoines au gouvernement pour leur bien-être.

     Lire l’intégration de la déclaration du député Boniface Yéhouétomé  ci-dessous

     « …Nous commençons vraiment  par remercier le président de l’Assemblée nationale qui a autorisé cette mission d’évaluation citoyenne. Ensuite nos remerciements vont à l’endroit du PNUD qui nous a accompagnés financièrement. En effet,  dans le cadre de nos activités, l’une des meilleures manières de contrôler l’action du Gouvernement, de contrôler l’exécution et la mise en oeuvre des programmes et des projets avec la participation des citoyens, c’est la mission d’évaluation citoyenne. Le fait d’avoir rencontré des élus, le maire, l’exécutif de la mairie, la municipalité, les principaux acteurs de la santé à commencer par le Directeur départemental de la santé, le Directeur du centre hospitalier départemental et ses collaborateurs; le fait d’avoir rencontré les populations, les jeunes, les femmes, les sages séparément et après ensemble pour qu’il y ait dialogue entre les deux principaux acteurs à savoir les populations et les acteurs de la santé…,  est vraiment une très bonne chose. Nous avons également à travers ce séjour visité pour toucher du doigt les réalités sur le terrain. Force a été de constater que malgré les efforts qui sont faits au niveau du Gouvernement, au niveau des responsables du centre, il y a encore de nombreux problèmes au niveau des infrastructures, au niveau des installations, au niveau des équipements et au niveau des ressources humaines qui sont tellement limitées par rapport aux besoins. Je crois que cet exercice, s’il est à recommencer, il faut le faire. Grâce au comité de suivi qu’on a mis en place, on va suivre vraiment les recommandations qui seront issues de cette rencontre. Nous allons encourager fortement que cette dynamique impulsée par le président de l’Assemblée nationale et la 8eme législature puisse se poursuivre dans d’autres régions aussi bien en matière de la santé qu’en matière de l’éducation qui sont des secteurs clés du développement. Nous sommes satisfaits de tout ce que nous avons entendu et nous pensons que le Gouvernement continuera de déployer plus d’efforts et nous pensons que les acteurs de la santé au regard des critiques et des reproches qui ont été formulés, feront encore plus d’efforts pour améliorer les soins pour le bien être de nos populations puisque c’est de çà qu’il s’agit. Je crois que cette participation à l’évaluation des citoyens de ce qui se passe en matière de santé dans le Zou est une très bonne chose et on a constaté que le centre hospitalier départemental d’Abomey, loin d’être un centre du département du Zou,  couvre également d’autres départements tels que les Collines, le Mono/Couffo, une partie de l’Atlantique, une partie du Plateau. Donc c’est comme-ci c’était un centre véritablement régional alors que les ressources restent très limitées au regard de tout ce qu’on a vu. Il faut dire pour finir qu’au cours de cette mission, nous avons observé le respect des gestes barrières dans le cadre de la lutte contre la Covid. Nous avons par ailleurs sensibilisé les populations et leur avons demandé d’aller se faire vacciner… »

     

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here