Financement du secteur agricole au Bénin : Bilan apprécié pour le guichet 3 du Fnda

    0
    119

    Il y a un an, le gouvernement de Patrice Talon a mis à la disposition du guichet 3 du fond national du développement agricole (Fnda) une enveloppe de 100 millions de Fcfa. A la faveur d’une conférence de presse organisée hier dans les locaux du ministère, de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, le directeur de cette structure a présenté le point des prouesses faites en une année.

    A la date du 30 Juin 2021, 54 dossiers ont été validés pour un montant total de 4 472 946 000 FCFA de crédit accordé par les banques, 60.000 producteurs ont été sensibilisés aux quatre coins du pays,  647 dossiers de demandes de crédit ont été enregistrés par le FNDA pour un montant avoisinant 20 milliards de francs CFA. Présentant hier, les avancées enregistrées au niveau du guichet 3, Valère Houssou, directeur général du Fnda a insisté sur le fait que ces prouesses sont grâce au gouvernement qui a mis à la disposition du guichet 3 de la structure, la somme de 100 millions de Fcfa pour le financement des projets agricoles. Dans la gestion de l’enveloppe, la filière ananas vient en tête avec 65% du montant alloué suivi des filières riz et œufs de tables avec respectivement 10% du montant.

    Selon valère Houssou, 47 dossiers sont actuellement en instruction dans les banques et dans Sfd pour un plus de 6 milliards. En outre, 300 Pme/Pmi et 2500 petits exploitants agricoles bénéficient actuellement de l’accompagnement conjoint Atda /Fnda pour rendre leur dossier bancable auprès des banques et des SFD. Cependant, il existe des facteurs, qui selon le directeur général, bloque l’évolution de certains dossiers. Il s’agit du manque de sincérité et de transparence au niveau des promoteurs ; le faible niveau d’éducation financière et la méconnaissance des procédures bancaires ; manque de bilan certifié et de garantie complémentaire » a laissé entendre le directeur général du Fnda.

    Valère Houssou a néanmoins à rassurer de l’impartialité du fonds national de développement agricole dont le rôle ne se résume qu’à l’accompagnement des demandes de crédit avec un apport de garantie à hauteur de 50%.  Les agriculteurs peuvent Accéder à des crédits à un taux d’intérêt de 12% l’an auprès des SFD et de 8% l’an auprès des banques. les porteurs de projets d’investissement ou d’équipement peuvent bénéficier d’une bonification pour qu’ils aient le crédit à un taux de 2% l’an.

     

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here