Le Bénin est en deuil : Dors en paix Mémé Rosine Soglo…

    0
    89

    Rosine Vieyra Soglo a tiré sa révérence hier. Mère de famille, femme politique, et figure marquante des temps modernes, la 1ère première dame du renouveau démocratique du Bénin s’est illustrée avec ses actions, son tempérament et surtout, ses combats.

    Ce n’est pas un canular, ni une blague de mauvais goût. Rosine Vieyra Soglo a bel et bien tiré sa révérence. Hospitalisée depuis trois jours, selon les informations disponibles, elle a rendu son dernier souffle hier, dimanche 25 juillet 2021 à 87 ans. Epouse de Nicéphore Dieudonnée Soglo, 1er président du renouveau démocratique au Bénin, Mémé Rosine, comme les Béninois aiment l’appeler affectueusement aura marqué les esprits par mes multiples combats et son franc-parlé à toute épreuve.

    Au plan politique, ses combats commencent avec l’élection de son mari comme 1er président du renouveau démocratique. Très vite, l’huissière, devenue avocate, a dû apprendre à se conformer aux réalités politiques aux couleurs du Bénin avec la création du parti « La Renaissance du Bénin ». En cinq ans, elle a donné un sens au poste de 1ère dame en se battant en l’occurrence pour plus ou moins « institutionnaliser » la posture de première dame. 1ère première dame à l’aire du renouveau démocratique, 1ère femme à créer un parti politique, elle a su se distinguer par  ses opinons tranchées, avancées avec force et conviction dans un univers très masculin que présentait  l’arène politique ; ce qui lui a valu son élection en tant que député à l’Assemblée nationale en 1999. Les Béninois ont continué de lui renouveler leur confiance et leur sympathie jusqu’en 2019 où du fait des reformes politiques et institutionnelles, elle n’a pas pu être candidate. Rosine reste jusqu’à ce jour au Bénin, la seule première dame à assumer des responsabilités aussi élevées en politique à l’instar de chef de parti, député à l’assemblée nationale, etc.

    Ces multiples occupations n’ont entamé en rien son investissement dans le social. Avec son association Vidolé, elle appuie les femmes en situation difficile. Sa marque déposée reste les dons systématiques à toute femme ayant accouché des triplées.  Même si Rosine Soglo regrette les discordes parfois violentes entre ses deux fils,  Léhady et Galiou restent visiblement  sa plus grande réussite, à qui elle a insufflé cette combattivité à toute épreuve. Elle n’hésite pas à sortir les griffes chaque fois qu’ils sont écorchés par une situation. En témoigne sa conférence virtuelle le 05 février 2021, aux lendemains de l’agression de son fils Galiou.  Elle fait montre de la même détermination quand il s’agit d’accompagner leurs ambitions. L’on se rappelle de son engagement aux côtés de Léhady Soglo, alors candidat aux élections présidentielles de 2006, ou son grain de sel dans l’élection du même fils à la mairie de Cotonou.

    Au Bénin, vous pouvez ne pas être d’accord avec l’avis de Mémé, mais vous êtes obligés de l’écouter et de la respecter au risque de quelques coups de cannes dont elle seule pouvait administrer. Une aura que peu d’hommes auront eu de leur vivant. Dors en paix la pionnière !

     

    Quelques personnalités rendent hommage à l’illustre disparu

    Patrice Talon se rappelle d’une brave femme

    Femme engagée, Rosine Vieyra Soglo aura marqué la vie politique de notre pays pendant de longues années.

    Nous garderons d’elle l’image d’une femme brave et exceptionnelle.

    Paix à son âme.

    Au nom de la Nation, je présente mes condoléances attristées au Président Soglo, aux enfants Léhady et Galiou, ainsi qu’aux familles Vieyra et Soglo.

     

     

    « Intrépide patriote, Maman a été de tous les combats » selon Boni yayi

    Je viens d’apprendre avec beaucoup de tristesse la disparition de notre chère maman, l’Honorable Rosine Vieyra SOGLO, Présidente de la Renaissance du Bénin. Intrépide patriote, Maman a été de tous les combats pour l’épanouissement de la Femme Africaine.

    Elle a marqué notre conscience collective, l’Histoire du peuple béninois dans la construction et le renforcement de notre Démocratie. Depuis la Conférence Nationale, nonobstant son âge avancé, elle a continué le combat pour la restauration de cette Démocratie, de l’Etat de Droit et du respect des Droits de l’Homme et des Libertés Fondamentales. Notre chère maman a eu une vie bien remplie. La flamme qu’elle a allumée doit être entretenue par notre jeunesse. Mon épouse Chantal se joint à moi pour présenter nos condoléances les plus attristées à la République, à la famille SOGLO, à ses enfants Lehady et Galiou, et particulièrement au Président Nicéphore Dieudonné SOGLO qu’elle  a soutenu de toutes ses forces dans son combat pour la libération de l’Afrique.

    Puisse le Seigneur l’accepter dans sa lumière éternelle.

     

    Louis Vlavonou évoque une femme d’exception

    J’ai appris avec une forte émotion la disparition de Maman Rose-Marie Honorine VIEYRA, épouse de l’ancien  Président de la République du Bénin, Nicephore Dieudonné SOGLO, ancienne députée et plusieurs fois doyenne d’âge de l’Assemblée nationale, membre du Parlement panafricain (PAP) et du Comité interparlementaire de l’Union économique et monétaire ouest africaine (CIP-UEMOA) à plusieurs reprises, présidente de l’ancien parti politique la Renaissance du Bénin (RB) et de l’organisation non gouvernementale « VIDOLE ».  En cette douloureuse circonstance, je voudrais saluer la mémoire d’une femme d’exception et de conviction dont la participation à six législatures successives laisse inéluctablement une empreinte indélébile à l’institution parlementaire et au pays tout entier. Puisse Dieu le Père Céleste lui faire une place de choix dans sa sainte demeure. Au nom de l’Assemblée nationale et en mon nom propre, je présente mes sincères condoléances à toutes les familles éplorées, à toute la communauté parlementaire et à tout le peuple béninois.

    Extrait du témoignage de Célestine Zanou

    « Rosine Soglo est une grande humaniste » 

     

    Sur le plan physique : C’est ce qu’on voit en premier chez un être humain . Rosine Soglo en impose même à cet âge avancé. Elle en impose par son éloquence et son sens de la bonne répartie. Rosine Soglo sait dire à chacun ce qu’il mérite ou ce qu’il doit entendre.

     

    Sur le plan moral : Là,  je me hasarde,  mais je ne crois pas trop me tromper : Rosine Soglo est une femme de caractère qui ne transige pas sur les principes. C’est le propre des gens de vérité et rempli de justice. Sur le plan psychique : je crois,  sans être psychologue que cette grande femme dégage beaucoup de volonté et même de l’audace et c’est ce trait de caractère qui lui a permis de faire son homme. Je ne crois pas que vous auriez eu Nicéphore sans Rosine et ce dernier le lui rend bien.

    Des épreuves, elle en a connu surtout sur ce terrain politique appel : mais jamais elles n’ont fait quitter Rosine Soglo du chemin du vrai, du bon, du juste. Sur le plan de l’engagement civique : Vous savez,  j’ai coutume de dire que c’est l’engagement civique que nous devions renforcer avant d’envisager celui relatif à la politique. Rosine Soglo est une grande humaniste qui a le sens du partage et VIDOLE  en est l’expression tangible. Il ne pouvait en être autrement puisque Rosine Soglo est avant tout une mère et une mère, c’est  un être porteur de lumière. Sur le plan politique : Ce plan est la synthèse de tous les autres  car en politique une femme doit avoir du caractère pour cultiver et entretenir conviction, écoute, cohérence et constance. Sur ce plan, sans avoir été officiellement à l’école de la Renaissance du Bénin, dont je me sens si proche depuis tant d’années,  je voudrais m’en tenir aux propos de Rosine Soglo à notre endroit ce 12/03/2004 à la création du G4 au Stade de l’amitié où après mon discours je reçois ses félicitations, ses chaudes accolades assortir de : je suis fière la relève est assurée. Je complète cela par ses propos d’encouragement et de reconnaissance lors de   la distinction de l’ONG APFM-AFRICA pour les Femmes Leaders d’Afrique et où nous avons reçu le   Prix CLEOPATRE  le 10  mars dernier à Parakou.

     

    Bref tout ceci pour vous confesser que sur le plan politique, Rosine Soglo a un sens poussé de l’Etat et en la matière, elle est un modèle pour la classe politique béninoise tout genre confondu.

    Rosine Soglo est notre maman qui a marqué son temps et notre pays. L’objectif de tout être doit être de s’inscrire dans l’histoire et positivement. Maman Rosine l’a réussi  et sa dernière prestation comme doyenne d’âge est ce qui aura marqué encore plus les cœurs des béninois. Son psyché, son Aura et sa détermination ont pesé dans le résultat final qui a soulagé le Bénin.

    Puisse t’elle continuer à nous inspirer et que nos prières l’accompagnent en ce moment où son corps subit encore plus les assauts de l’âge

     

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here