A l’issue du 3ème congrès ordinaire : Emilie Tchedi et son équipe reconduits à la tête du Syntra-Cnsr

    0
    96
    Nouveau bureau

    Le troisième congrès ordinaire électif du Syntra-Cnsr a lieu vendredi 23 juillet 2021 à la Bourse du travail de Cotonou. A l’issu des tractations, les travailleurs du centre national de sécurité routière, réunis au sein du mouvement syndical Syntra-Cnsr, affilié à la confédération syndicale des travailleurs du Bénin ont reconduit l’équipe de Emilie Tchedi pour la revendication de leurs intérêts.

    Le bilan moral et financier satisfaisants pour le bureau exécutif sortant du syntra-Cnsr.  Après  trois ans de direction du mouvement syndical au centre national de sécurité routière, les congressistes ont validé à l’unanimité le rapport moral et financier du bureau sortant. Selon le secrétaire administratif, Ilarion Azongnonde, de nombreuses revendications des travailleurs du Cnsr ont été  prises en compte par l’administration au cours de leur mandat. Il s’agit notamment de la relecture de la convention collective, la réduction des abus de tous genres, les préoccupations relatives aux missions à l’international, la question liée à l’assurance et bien d’autres continuent de faire l’objet de discussion. Il a par la même occasion fait remarquer que les défis restent à relever. Notamment les défis liés à la formation des agents pour plus d’efficacité, de performance et un meilleur rendement, l’acquisition des équipements les plus appropriés visant l’amélioration des conditions de travail, la cotisation régulière des syndiqués et biens etc. Pour ce qui est des revendications en cours, le snytra-Cnsr compte sur la bonne fois de l’administration pour leur aboutissement.  A en croire le secrétaire administratif du Syntra-Cnsr, syndicat privilégie le dialogue  et les lobbyings avec l’administration afin d’obtenir le maximum de satisfaction des revendications sans porter  atteinte à la bonne marche des activités.

    Représentant le directeur du centre de sécurité routière, Alexandre Sewa  s’est réjoui de l’attitude des travailleurs qui ont reconnu les efforts de l’administration pour la satisfaction de leurs revendications. Pour des revendications non encore satisfaites l’administration continue d’examiner les conditions de leur satisfaction, a-t-il confié. Le secrétaire général de la confédération syndicale des travailleurs du Bénin à laquelle le Syntra-Cnsr est affilié, Kassa M’ampo a, pour sa part, salué la vision éclairée du syndicat de la Cnsr pour la tenue du congrès qui témoigne du respect des textes. De même, il a invité les travailleurs du Cnsr à instaurer le prélèvement des cotisations à la source afin d’être autonome vis-à-vis de l’administration. Il a convié les travailleurs à  l’unité et à la préservation de l’intérêt général, car selon lui, le centre de sécurité routière ne mérite pas deux syndicats. Abordant la phase élective, les congressistes ont reconduit l’équipe de Emilie Tchedi pour de nouveaux défis. Il faut remarquer que les travaux de ce congrès se sont déroulés sous le contrôle du secrétaire général de la Cstb Kassa M’ampo et son adjoint Mathurine Sossoukpè.

     Nouveau bureau Syntra-Cnsr

    Secrétaire général : Tchedi Emilie

    Secrétaire général : adjoint Doho  Franck

    Secrétaire général administratif  Azongnode  Ilarion

    Secrétaire général administratif  adjoint  Sinimbou Shebiomon

    Trésoriers général    Odushina Hephsibah

    Responsable aux affaires sociales et revendicatives  Atchogbon Toussaint

    Premier organisateur  Houeto Marc

    Deuxième organisateur Degbde Constant

    Conseillers

     -Ahivdodji  Nathalie

    -Lwin Samuel

    Deux commissaires aux comptes

    • Azondekon Gwladys
    • Adda Thierry

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here