Mauvaise gestion à l’Anatt : Thomas Agbéva et quatre de ses collaborateurs épinglés

    0
    183

    La supposée mauvaise gestion à l’Agence nationale de transport terrestre a emporté le directeur général et quatre de ses collaborateurs. Les concernés doivent aussi répondre de leurs actes devant la justice. Parallèlement à cette décision du conseil des ministres, un communiqué publié le lendemain accorde un délai de sept jours aux propriétaires des 2646 véhicules non-dédouanés pour qu’ils se conforment à la loi.

    Scandale financier à l’Agence nationale de transport terrestre. Un audit interne a révélé de nombreuses malversations dans la gestion du Dg Thomas Agbeva. Réuni en conseil des ministres mercredi dernier, le gouvernement de Patrice Talon a relevé le concerné de son poste. Certains de ces collaborateurs  tels que Félix Jonas Koukou, Directeur des Titres de transport, Malik Bagnan, Directeur administratif, Dominique C. P. Boko, Agent comptable et Charles J.M. Zoglobossou précédemment Personne responsable des marchés publics sont également relevés de leurs fonctions.

    Parallèlement à cette sanction, des poursuites judiciaires appropriées seront également engagées à leur encontre. Le Conseil a, en outre, ordonné la transmission au ministre de la Justice et de la Législation ainsi qu’au Directeur général des Douanes, aux fins de poursuites, de la liste des propriétaires des 2646 véhicules illégalement immatriculés sans paiement des droits de douane.

    Un délai de 07 jours pour les propriétaires de 2646 véhicules non dédouanés

    S’agissant des véhicules en circulation sans dédouanement, un communiqué signé hier, par le secrétaire général de la présidence de la république est rendu public et demande aux propriétaires des véhicules concernés de se rapprocher de l’administration douanière pour régulariser leur situation. Les concernés disposent d’un délai de sept jours selon ledit communiqué. Après ce délai, ils s’exposent à la rigueurs de la loi.

    Joignant le geste à la parole, Charles Inoussa Sacca Boco, le directeur général de la douane, a mis sur pied un comité de neuf membres dont le rôle est de procéder au recouvrement desdits frais de dédouanement.  Le comité se présente ainsi qu’il suit :

    Président : Colonel Amoussou Mènagnon, inspecteur général des services ;

    Vice-président : Commandant Kounonzo Roméo, receveur adjoint à la recette Cotonou-Port

    Rapporteur : Capitaine Sodjinou Séraphin, en service à la Direction de la législation et des relations internationales ;

    Membres :

    Commandant Kouassivi Pierre, chef des opérations commerciales à la recette Cotonou-Port ;

    Capitaine Bio Nigan Salim, chef section Spéciale escorte douanière ;

    Contrôleur des douanes Sabi Jean, en service à la Direction du renseignement et des enquêtes douanières ;

    Contrôleur des douanes Adantchédé Barnabé, en service à la Direction de la gestion de l’information ;

    Monsieur Gbaguidi Yves, chef service à la Direction de la gestion de l’information

     

     

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here