Rencontre-discussion à l’espace “Le Centre” : Charly Djikou, ou l’art de façonner la pierre

    0
    163
    Charly Djikou, artiste sculpteur béninois

    Charly Djikou, artiste sculpteur béninois, spécialisé dans la sclpture sur pierre, était face au public pour une séance d’échange et de partage d’expériences sur son parcours professionnel. Ladite rencontre a eu lieu, mercredi 16 juin 2021, à l’espace scénique du site “Le Centre” à Lobozounkpa. 

    Le béton, le bois, l’argile, le bronze, etc. sont les médiums utilisés par Charly Djikou pour réaliser ses œuvres. Depuis plus de 25 ans, l’artiste s’est consacré à la sculpture sur pierre. « Ma première rencontre avec cette matière était à Lokossa. Ce contact a fait naître une curiosité en moi et cela m’a amené à toucher à toutes les pierres du Bénin et à m’exprimer à travers elles », confie Charly Djikou. En effet, c’est dans cette région qu’il a découvert la pierre. Et la  première découverte était les pierres qui sortent des fosses de puits. Aujourd’hui, que cela soit le granite, le marbre, les calcaires ou autres pierres, l’artiste en fait son moyen d’expression. Cette matière révèle, aujourd’hui, l’artiste un peu partout dans le monde. Sa première réalisation publique est une pierre à Dassa qui pèse plus de 60 tonnes en 2000. Aujourd’hui, cette pierre est incontournable dans cette ville car, c’est là que se regroupe les pèlerins. « La pierre a fait de moi l’homme que je suis aujourd’hui. Grâce à cette matière, j’ai fait des réalisations à l’international. Ma première réalisation internationale était en Guinée-Equatoriale.

    « Mon intervention dans ce pays est de réécrire l’histoire à travers la pierre. Pour ce travail, j’ai sculpté une quarantaine de pierres et l’inauguration a été faite en présence de 42 chefs d’Etat », explique l’artiste. Grâce à sa détermination, Charly a, aujourd’hui, plusieurs collections d’œuvres d’art. Il a participé à plusieurs expositions au Bénin et à l’International. La particularité de l’artiste est son engagement et son amour pour le travail bien fait. Et dans ce sens, la pierre représente pour Charly un moyen de communication simple et paisible.

    Lors de cette rencontre, des proches n’ont pas hésité à faire des témoignages vis-à-vis de l’artiste. Dans son introduction, Marion Hamard, directrice de l’espace culturel “Le Centre” mentionne : « Charly Djikou est l’un des rares artistes de ce pays qui travaillent la pierre. Son travail est beaucoup plus particulier parce qu’il travaille une pierre qui existe dans les régions des Collines du Bénin. Son travaille tourne autour des questions de l’humanité, l’humanisme, l’égalité, la fraternité, la tolérance, l’amour. L’artiste travaille régulièrement sur des questions liées aux cultures du Bénin ». Lors de cette séance, l’assiste est restée dans une attention beaucoup plus particulière afin de découvrir l’artiste à travers sa profession. Le privilège est donné également au public de poser des questions à l’artiste afin de faciliter les échanges.

    Dans une bonne ambiance de convivialité, cette rencontre s’est déroulée dans de bonnes conditions. L’artiste a eu l’occasion de présenter ses projets déjà réalisés, en cours de réalisation. L’un de ses projets est l’aménagement d’un espace à Savè qui sera dénommé “Les mamelles de Savè”. A travers ce projet, l’artiste veut créer un espace de détente pour les touristes. Il n’a pas manqué de mentionner son projet de sculpture sur pierre à Savè afin de faciliter une randonnée touristique.

    Contexte de la rencontre

    La séance rencontre-discussion est une activité initiée par “Le Centre” depuis deux années et qui se décline en quatre formules. “Artiste en présence” est un programme qui favorise la rencontre avec un artiste qui pratique un art dans les différentes disciplines culturelles. C’est un programme qui reçoit des artistes en présence pour des échanges autour d’une pratique artistique. Le programme “Acteurs et actrices d’art” est un creuset qui permet de réunir des artistes, des théoriciens d’art, des chercheurs et d’autres acteurs du monde culturel. “Working Progress” est aussi une activité intégrante de cette initiative et qui permet de recevoir des artistes en résidence de création.  Enfin, il y a un programme accueillant qui reçoit des artistes performeurs et des commissaires d’exposition du monde. Ces derniers présentent des artistes performeurs internationaux.

     

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here