Benjamin Hounkpatin sur la vaccination : « Une arme majeure pour se protéger efficacement contre la Covid-19 »

    0
    340

    La vaccination contre le coronavirus démarrée au Bénin depuis le 1er avril 2021 était au cœur d’un échange entre le ministre de la santé, les représentants de l’Unicef, de l’Organisation Mondiale de la Santé (Oms) et les professionnels des médias. C’est à travers un déjeuner de presse organisé, mardi 18 mai 2021, à l’hôtel Golden Tulip de Cotonou. Occasion pour les conférenciers de présenter les avantages de la vaccination contre la Covid-19.

    Toutes les personnes âgées de 18 ans sont désormais prises en compte dans le cadre de la campagne de vaccination contre la Covid-19. Le gouvernement a décidé de l’étendre dans le but d’atteindre l’immunité collective, selon le ministre de la santé.  A l’en croire, le coronavirus continue de faire des dégâts. Le ministre  a invité alors les populations à se rendre sur les sites dédiés à la vaccination sur toute l’étendue du territoire national pour recevoir gratuitement leurs doses de vaccin. « C’est une arme majeure pour se protéger efficacement contre la Covid-19 », a indiqué Benjamin Hounkpatin, ministre de la santé. « Les vaccins contre la Covid-19 que nous avons dans notre pays ont tous été homologués par l’Oms », a ajouté le ministre. Selon ses explications, lorsqu’on est vacciné, on est assuré à 100% de ne pas développer de formes graves de la maladie. Les doses de vaccin permettent également de réduire  les formes asymptomatiques du coronavirus. « Les femmes enceintes peuvent se faire vacciner. Et, nous avons déjà vacciné des femmes enceintes sans problème. Les femmes allaitantes peuvent également se faire vacciner. La personne qui a été malade peut se faire vacciner parce que l’immunité qui est donnée par la maladie est potentialisée par le vaccin », a exhorté le ministre. Le gouvernement a mis en place un mécanisme de suivi et de surveillance pour la prise en charge des effets indésirables liés à la vaccination.

    13.000 personnes vaccinées au Bénin en six semaines 

    La campagne en cours a permis de vacciner 13.085 sujets en première dose et 2222 en deuxième dose à la date du 16 avril, selon Thierry Lawalé, directeur général par intérim de l’Agence nationale des soins de santé primaires. Au total, 144.000 doses de vaccin AstraZeneca par le mécanisme Covax et 203.000 doses de vaccin anticovid Coronavac du Fabricant Sinovac grâce à la coopération sino-béninoise ont été reçus par le Bénin.

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here