Lutte contre le harcèlement et les grossesses en milieu scolaires : La croisade de Véronique Tognifodé dans les lycées et collèges

    0
    79

    Véronique Tognifodé, ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, était, les jeudi 06 et vendredi 07 mai 2021, face aux élèves des collèges d’enseignement général de Zakpota, Tindji, Zogbodomey 1 et 2. Avec ses collaborateurs dudit ministère, elle a échangé avec les apprenants sur les questions liées à la santé sexuelle et reproductive.

    Prévention contre les grossesses en milieu scolaire et les comportements déviants dans les collèges et lycées du Bénin. Tels sont les buts poursuivis par Véronique Tognifodé à travers ses actions de croisade dans les lycées et collèges du Bénin. Avec les apprenants, le ministre outille les apprenants sur les questions liées à la santé sexuelle et reproductive (les risques d’une sexualité non responsable, d’une maternité précoce…etc.), les atouts du développement de l’estime de soi ainsi que l’importance du dialogue parents-enfants.

    Lors de cette séance d’échange, les apprenants ont eu le privilège de poser des questions au ministre. La méthode mise en œuvre, à travers ce séminaire, a permis aux élèves de s’exprimer librement. En effet, ils ont posé des questions sous anonymat sur des bouts de papier. Une méthode qui leur a permis de s’exprimer et d’avoir des réponses, des conseils de la part du ministre. A travers son intervention, Véronique Tognifodé a invité les apprenants à ne pas subir en silence et à dénoncer aux autorités des établissements, ou locales ou aux agents des centres de promotion sociale les coupables. Elle n’a pas manqué d’expliquer les attributions de la ligne verte 138. En effet, c’est une ligne qui facilite la dénonciation et l’assistance aux enfants par rapport aux abus de toutes sortes.

    Les dispositions du code de l’enfant qui punissent les comportements irresponsables des adultes envers les enfants ont été lues publiquement pour rassurer les élèves. Le ministre a recommandé aux jeunes le dialogue direct et sincère avec leurs parents. Elle leur a donné des astuces pour entamer progressivement cette démarche de communication avec le parent le plus proche.

    À Tindji, le Directeur du collège a exprimé sa reconnaissance de voir l’État contribuer activement aux sensibilisations pour prévenir certains fléaux en milieu scolaire et aider à maintenir les filles à l’école. À Zogbodomey, le Bureau de l’Association des parents d’élèves s’est mobilisé pour assister à la séance. À l’occasion, le Secrétaire Général a salué la démarche du Ministre et promet de redoubler de vigilance et d’inspection notamment à propos du phénomène du harcèlement sexuel des apprenantes. Pour passer les messages de sensibilisation avec humour et par le canal artistique, le slameur Gopal Das a mis son talent à l’œuvre afin de passer le message et raviver la joie au niveau des élèves.

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here