Exposition-vente à “Maison Rouge” : 30 œuvres au service de la lutte contre la défécation à l’air libre

    0
    115
    exposition de toilettes sèches à “Maison Rouge” de Cotonou

    Trente (30) artistes plasticiens du Bénin et d’autres nationalités ont réalisé des œuvres artistiques à base des toilettes sèches et ce, à l’issue d’un mois, environ, de résidence de création dans le but de sensibiliser le public. Le vernissage de ladite exposition a eu lieu, jeudi 6 mai 2021, dans les locaux de “Maison Rouge” à Cotonou, en présence des amoureux de l’art.

    “L’Art’Trine”. Tel est l’intitulé du projet d’exposition et de vente initié par Dominique Bourquin, entrepreneur artistique suisse installé au Bénin. L’idée est de mobiliser le public autour d’une problématique qui est non négligeable en République du Bénin. « La toilette sèche constitue une potentielle solution parmi tant d’autres. Elle n’est pas coûteuse et facile à faire. C’est une conception qui permet de régler le problème lié à l’accès aux toilettes sanitaires au Bénin. Pour moi, le meilleur moyen d’impacter était de joindre quelque chose entre le développement et une solution de latrine. Ainsi des artistes, tout en transformant cela comme une idée artistique, permettent de faire quelque chose et d’avoir l’audace pour ressortir une idée de l’art contemporain », a confié Dominique Bourquin. Loin d’être du domaine du développement, “L’Art’Trine” est un projet artistique qui vise à sensibiliser la population sur l’importance des toilettes.

    Afin d’atteindre cet objectif, Dominique a réuni trente (30) artistes plasticiens contemporains de plusieurs nationalités. Ces derniers ont réalisé, chacun, une toilette sèche afin de sensibiliser sur la problématique. Ce travail est une lutte contre la défécation à l’air libre. Hector Sonon, Dominique Zinkpé, Tchif, Rafiy Okefolohan, Fred Cadoux, Birane, Guaté Mao, Anato Youss, Rémi Samuz, Marius Dansou, Lionel Attere Davinci, Komla Eza, Sébastien Boko, Soeur Henriette, Segson, Daté Kodjo Amouzou, Landujah, Aston, Soniart, Eric Mededa, Benjamin Déguénon, Syl Loko, Kifouli Dossou, Bamous, Nathanaël Vodouhé, Zansou Cinq 5, Makef, Sophie Négrier, Dopale et Raphaël Zossou sont les artistes réunis autour dudit projet.

     

    La défécation publique

    La défécation publique constitue un véritable problème au Bénin et surtout dans les villages. La non-disponibilité des toilettes constitue donc une source de maladie. « Au départ, j’ai compris que ce projet entre en lien avec les thèmes sur lesquels je réalise mes œuvres. Et le fait d’y participer m’a beaucoup amusé. Nous n’avons pas besoin de grand-chose pour comprendre ce qui est important. Dans cette œuvre, j’ai réalisé des drapeaux qui représentent des personnes, des pays et je mets beaucoup plus l’accès sur l’humain. Peu importe notre provenance, nous sommes tous concernés par ce problème », a précisé Marius Dansou, artiste plasticien béninois et participant dudit projet.

    De son côté, Daté Kodjo Amouzou, artiste plasticien togolais, pense que « nous avons la possibilité de fournir de l’engrais naturel à nos terres cultivables sans utiliser des produits chimiques. Ma première idée est de produire des compostes pour les champs, les productions agricoles ».  Il est important de comprendre que l’idée de cette vente aux enchères est de permettre à ceux qui sont intéressés d’avoir une œuvre unique et seule au monde d’un artiste connu. « Le but de ce projet est de faire parler des toilettes sèches et au cours de cette soirée, je peux dire qu’il est atteint », a fait remarquer Dominique Bourquin.

    L’objectif final est de remettre les sous à une Ong qui va travailler sur un projet qui vise à étudier et tester les possibilités d’utilisation et de développement de la toilette sèche en bois (ou toilette à compostage). Cette réalisation va être comme une solution intermédiaire dans les zones n’ayant pas accès à l’eau au Bénin.

     

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here