Arrestation d’une cargaison de 1300 cartouches au Togo : Le gouvernement déterminé à œuvrer pour la quiétude au Bénin

    0
    190

    A la faveur d’une déclaration effectuée le samedi 08 Mai 2021, Sacca Lafia, ministre de l’intérieur et de sécurité publique est revenu sur la cargaison de 1300 cartouches arrêtées par les autorités togolaises au niveau de la frontière Ghanéenne. Selon lui, les premières enquêtes ont permis de savoir que la destination finale de ces deux cartons remplis de munitions est le Bénin, notamment à Gouka et d’Akpassi. De plus, parmi les personnes à bord du véhicule mis en cause dans cette affaire, la présence d’un Béninois constitue l’un des éléments de preuves qui appuie les résultats de ces investigations.

    Cette arrestation qui survient quelques jours après l’arrestation d’une autre cargaison de 70.000 cartouches à hauteur de Atokolibé constitue une preuve de la volonté de certains politiques d’exécuter la menace de perturbation de la quiétude nationale s’ils ne participent pas à l’élection présidentielle qui s’est déroulée le 11 Avril 2021. « En outre, ces prises interviennent à la suite d’appels publics lancés par certains acteurs politiques en faveur d’un soutien conséquent à des personnes armées appelées chasseurs, auteurs des actes graves enregistrés dans les communes de Savè, Bantè et Tchaourou dans le cadre de l’élection présidentielle du 11 avril 2021 » a rappelé le ministre.

    Sacca Lafia a aussi remercié le gouvernement togolais du travail effectué dans l’arrestation de cette nouvelle cargaison en direction du Bénin. Selon lui, cela est un signal de la volonté de la sous-région à lutter contre la circulation illicite des armes. Il promet que le gouvernement du Bénin jouera sa participation pour endiguer ce fléau et par la même occasion, ramener la quiétude au Bénin. D’ailleurs, le dossier est déjà aux mains de la justice béninoise pour situer les responsabilités.

     

    Lire l’intégralité de la déclaration de sacca Lafia, ministre de l’intérieur et de la sécurité publique du Bénin

     

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here