Violences en période électorales : Joël Aïvo gardé à vue à la Bef

    0
    230
    Professeur Joël Aïvo

    Le professeur Joël Aïvo est gardé à vue depuis hier à la brigade économique et financière après son audition dans le cadre des enquêtes en cours pour situer les responsabilités après les violences pré-électorales qui ont paralysés le Bénin pendant plusieurs jours après la nuit de 05 au 06 Avril 2021. De source digne de foi, l’on apprend qu’il sera présenté à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme ce jour, 16 avril 2021.

    En effet, depuis bientôt deux ans, l’ancien doyen de la faculté des droits de l’Université d’Abomey Calavi s’est illustré par des critiques, parfois très acerbe contre le pouvoir de Patrice Talon. Récemment, sa candidature à l’élection présidentielle de Avril 2021 n’a pas été retenu pour faute de parrainage. Cet épisode passé, Joël Aïvo fait partie de ceux qui se sont, à plusieurs reprises, opposés à la prorogation du mandat de 45 jours accordés à Patrice Talon. Dans cette logique, il n’a pas caché son appui aux voix qui se sont élevées pour demander aux béninois de ne pas participer au scrutin de dimanche dernier. Interpelé hier à la brigade économique et financière, il est gardé à vue, en attendant sa présentation à la Criet.

     

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here