HUMEUR : Yayakiri

0
501
maire de Parakou

Suite à la décision rendue le jeudi dernier par la Cour Suprême,la municipalité de Parakoua perdu sa majorité FCBE. En effet, même si elles gardent la supériorité numérique avec 16 conseillers sur 32, les Forces Cauris pour un Bénin Emergent ont perdu le contrôle de l’administration communale et ceci jusqu’à la désignation des nouveaux responsables.

La faute à Yaya Aboubacar. En effet, c’est le désormais ancien maire de Parakou qui avait saisi la Cour Suprême pour dénoncer et faire invalider l’élection de son colistier. Ce dernier ayant fait l’objet d’une condamnation pour escroquerie ne devait pas être aligné pour l’élection communale.

Peut-être, Yaya, ne méritait-il pas vraiment ce fauteuil ; lui qui a failli subir le couperet de l’exclusion des FCBE. Ayant démissionné dans la foulée de l’OPA du « couple »HOUNKPE-YARO sur le parti FCBE, Yaya n’avait pas vraiment mouillé le maillot dans la course à la municipalité. Dame Alimatou qui avait tout donné pour maintenir les cauris en tête dans la cité des Kobourou, lui en avait tenu une dent suffisamment pourrie, pour préférer se mettre sous le talon de l’alliance naturelle UP-BR et lui refuser le siège de Maire. Il aura fallu l’arbitrage de la VAR législative qui a transformé l’élection des maires, de leurs adjoints et des chefs d’arrondissements en une formalité administrative de désignation par les responsables des partis politiques, pour le sauver.

Maintenant, au regard des dispositions de la VAR législative, c’est au bout d’une entente entre les formations FCBE, BR et UP que les postes de l’administration municipale seront pourvus. Et rien n’indique que le duoHOUNKPE-YARO « co-propriétaire » du parti lui fera la gentillesse de sauver sa tête. Yaya se sera donc fait harakiri pour ne pas dire simplement YAYAKIRI.

Ludo

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here