Commémoration de la journée du 8 mars: L’Ong Cripadd œuvre pour l’autonomisation des femmes à Kpomassè

0
754

Sous la houlette de l’Ong Cripadd, les femmes du village de Hountoun dans la commune
de Kpomassè ont commémoré la journée internationale des femmes 2020. C’était le
mercredi 11 mars lors d’une journée de valorisation des acquis qui ont favorisé leur
reconversion économique.
Partant du thème de l’année 2020 qui est « je suis de la génération égalité, levez-vous pour
les droits des femmes », Cripadd a choisi de célébrer des braves femmes en mettent en
valeur leur savoir-faire qui les rend autonome. Ces femmes ont très tôt intégré que légalité
dont il est question, dépend d’elle-même. Et faisant chemin depuis 2015 avec cette Ong
partenaire, elles développent des activités génératrices de revenus pour se prendre en
charge. Depuis quelques mois, grâce à Cripadd, ces femmes font le maraichage et élèvent
des chèvres en vue les commercialiser. Parlant du volet élevage, Félix Danvi, Président de
Cripadd (Cercle de recherche pour l’identification et la production des alternatives du
développement durable) a expliqué que chaque femme a bénéficié d’un enclos, de quatre
chèvres (un mâle et trois femelles) pour commencer cette activité. Il a ajouté qu’en amont,
elles ont reçu des formations avec un suivi rigoureux des vétérinaires.
Le mercredi 11 mars 2020, à l’école primaire publique de Hountoun dans l’arrondissement
de Tokpadomey où la commémoration a eu lieu, ces femmes ont exposé avec fierté ce que
l’Ong leur a permis d’avoir. D’autres activités qu’elles développent ont été également
présentées. Le public venu nombreux les soutenir a eu le temps d’apprécier les œuvres des
femmes transformatrices de tomates, les traceuses de nattes et celles qui font des jus
d’ananas.
Dans une ambiance festive, ces braves dames ont été ovationnées. Ce qui a réjoui Cripadd
qui les accompagne depuis 2015 dans une démarche globale de développement durable. Il
faut préciser qu’elles sont reparties en groupements et sont au cœur d’un système
stratégique de reconversion économique. Ces femmes ont exprimé leur reconnaissance à
l’Ong pour les avoir donné des outils pouvant leur permettre de se prendre en charge.
Pour le président de Cripadd, les activités que mènent ces femmes dans la commune de
Kpomassè est une occasion de conscientisation sur leur potentiel en matière de protection
de l’environnement et du développement local.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here