Mobilisation des femmes sur la planification familiale: L’Abpf offre des mesures de gratuité aux populations de Djomon et de Kraké

0
383

L’Association béninoise pour la promotion de la famille (Abpf) a lancé, dans les journées de jeudi 4 et vendredi 5 juillet 2019, une vaste campagne de sensibilisation et d’offre de gratuité de services de planning familial, de dépistage de cancer du sein et du col de l’utérus et de dépistage du Vih. C’est l’esplanade de l’arrondissement de Djomon à Avrankou qui a servi de cadre à cette séance de sensibilisation et de persuasion entre les leaders communautaires pour la planification familiale. Une manière d’offrir des services gratuits de planning familial, de dépistage de cancer de sein et du col de l’utérus, et dépistage du Vih. L’objectif est d’éviter à l’avenir des grossesses non désirées, d’effectuer de façon efficace des espacements sur les naissances dans nos foyers. Selon madame Georgette épouse Djossou représentante du chef de l’arrondissement de Djomon, l’Abpf est à féliciter et remercier pour avoir choisi Djomon pour abriter ce lancement. A en croire la présidente de l’Abpf de l’Ouémé-Plateau Blanche Dagba, les attentes sont comblées de par cette grande mobilisation et les dépistages gratuits de cancer du sein et du col de l’utérus ainsi que du Vih, le planning familial feront du bien dans leurs foyers respectifs. Le même engouement a été constaté le vendredi 5 juillet du côté de l’arrondissement de Kraké dans la commune de Sèmè-Podji. Le médecin chef de la commune de Sèmè-Podji Salou Souwébatou épouse Badarou a remercié les responsables de l’organisation ouest africaine de la santé qui ont permis la réalisation de cette campagne et félicité l’association béninoise de la promotion de la famille (Abpf) pour avoir relevé le défi de mobilisation. La présidente Abpf Blanche Dagba a exhorté les femmes à tirer grand profit de ses offres de gratuité de planning familial, de dépistage de cancer du sein et du col de l’utérus et de dépistage du Vih pour l’amélioration des conditions sanitaires de la mère et de l’enfant à Kraké.

 

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here