Violences post-électorales: Sacca Lafia rassure les usagers de Savè et Tchaourou

    0
    488

     Sacca Lafia, ministre de l’intérieur et Spéro Gouchola, conseiller à la sécurité, ont fait le point des violences qui ont éclaté  à Savè et Tchaourou dans la semaine écoulée. Le vendredi 14 juin 2019, les deux autorités ont invité la population à la sérénité.«…La situation est sous contrôle et le calme revient progressivement…Le gouvernement s’emploie à garantir la sécurité de même que la libre circulation des personnes et des biens », a indiqué Sacca Lafia, ministre de l’intérieur, le vendredi 14 juin 2019, au sujet des violences survenues à partir du lundi 10 juin à Tchaourou et à Savè. Le ministre a déploré les manifestations qui ont provoqué « une trentaine de blessés » dans le camp des forces qui sont déployées pour le maintien de l’ordre. Il n’a pas manqué de saluer le professionnalisme des forces de défense et de sécurité qui ont « fait preuve de responsabilité, de retenue, de patience » et « procédé à la sensibilisation des acteurs de troubles ». Se prononçant sur les heurts de Savè et Tchaourou, Spéro Gouchola, conseiller à la sécurité, a invité les populations des deux communes à se désolidariser des « groupuscules » pour collaborer avec les forces de défense et de sécurité. Les manifestants « ont brûlé le commissariat de la localité et bloqué la circulation dans les deux sens de la voie inter-Etats Cotonou-Malanville. Pour parvenir à leur fin, ils ont littéralement dégonflé les pneus et arraché les valves de plusieurs centaines de gros porteurs et de bus de transport en commun qu’ils ont immobilisés en biais, en intimidant et en rançonnant les conducteurs, créant ainsi de lourds préjudices aux usagers et aux opérateurs économiques », ont fustigé les deux autorités sécuritaires.

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here