Pour soupçon de rançonnement: Le commissaire de l’aéroport limogé

0
882

Le commissaire de l’aéroport international Cardinal Bernardin Gantin a été relevé de ses fonctions, le mercredi 20 février 2019 par le Directeur général de la Police Républicaine, Nazaire Hounnonkpè. Il lui est reproché d’avoir fait usage de rançonnement  à l’aéroport de Cotonou.Après le commissaire de Sèmè-Kpodji et son équipe, c’est le tour du commissaire de l’aéroport international cardinal Bernardin Gantin qui vient  d’être limogé pour le même motif. Soupçonné de rançonnement, le commissaire de l’aéroport international Cardinal Bernardin Gantin de Cotonou a été limogé par le directeur général de la police républicaine, Nazaire Hounnonkpè, qui n’a pas hésité à lui trouver aussitôt un remplaçant  le capitaine de police Olou Olaniran. Ce dernier sera assisté, dans sa tâche, par un commissaire adjoint, Sèmègan Mèrechrist. Selon une source digne de foi, les agents coupables sont passés devant le conseil de discipline. Par conséquent, « nombreux sont ceux qui pourraient être radiés de l’effectif la police ». Ce n’est pas la première fois que Nazaire Hounnonkpè limoge un commissaire de police. La preuve est que  le commissaire de Sèmè-kpodji a été limogé et son équipe a été mutée.  Il s’en dégage que la tolérance zéro est chose effective sous le règne de la rupture. Et comme lui-même l’a martelé, il « depuis l’avènement du nouveau gouvernement, nous avions fait l’option de la tolérance zéro pour tout ce qui a trait au rançonnement ». Des sanctions parfaites qui visent à déraciner le rançonnement et appréhender les brebis galeuses qui font honte à cette noble profession qu’est la police.

 

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here