Coopération Nord-Sud: Emmanuel Zossou négocie plusieurs projets pour Porto-Novo

0
773

Une délégation conduite par le Maire de la ville de Porto-Novo, Emmanuel Zossou a effectué du 24 au 30 septembre 2018, une mission exploratoire de mobilisation des partenaires techniques et financiers à Lyon et dans d’autres villes de la région de Rhône-Alpes. Cette mission a été organisée par l’Association les amis de l’Afrique Francophone (Amaf), partenaire de la ville de Porto-Novo et a été soutenue par l’Ambassade du Bénin à Paris. Durant son séjour, le Maire Emmanuel Zossou a entrepris de sérieuses négociations entrant dans le cadre du développement de la ville de Porto-Novo. C’est dans ce sens que la délégation municipale de Porto-Novo a foulé, lors de sa première rencontre, le sol du Centre Léon Bérard de Lyon et de Rhône-Alpes spécialisé dans la lutte contre le cancer, crée par le Général de Gaulle. L’un des objectifs visés par la délégation de Porto-Novo est d’effectuer des négociations  pour la construction d’une unité de cancérologie à Porto-Novo et de mettre en place un programme de stages au profit des étudiants et des professionnels de santé de Porto-Novo dans ce centre. C’est également une occasion pour le Maire de  présenter sa commune et de visiter ce centre très réputé en Europe. Il a été retenu des échanges que le Maire rencontre le Préfet de la région, qui est le Président du Conseil d’Administration du Centre afin d’approfondir les négociations.

RELANCE ET DYNAMISATION DE LA COOPERATION PORTO-NOVO/LYON

Le Maire et sa délégation ont poursuivi leur périple en se rendant à la Mairie de Rosny-Sous-Bois. Une séance de travail a été effectuée avec Romain Da Costa, Directeur des Relations Internationales de la mairie de Rosny-sous-Bois et le directeur de Cabinet du Maire. L’objectif de cette démarche est d’explorer, d’une part, des pistes de partenariats avec la ville de Porto-Novo, et d’autre part, appuyer la ville dans le domaine culturel et, en particulier, dans le cadre de la réhabilitation du Cemaac. Sur invitation du Député de la 1ère circonscription du Rhône, Thomas Rudigoz, la délégation municipale de Porto-Novo a visité l’Assemblée Nationale. Cette visite s’est inscrite dans la logique des relations qui permettront de relancer la coopération Porto-Novo et Lyon et  de  l’étendre à toute la région  Rhône-Alpes.

LE FIP SEDUIT LES PARTENAIRES 

Le Maire Emmanuel Zossou a profité pour offrir au Député un Dvd sur le Fip 2018 et l’a invité, par la même occasion, à l’édition 2019 du festival. L’hôte du Maire de Porto-Novo a pris l’engagement de tout mettre en œuvre pour contribuer au rayonnement du Fip et de trouver des moyens pour faciliter les contacts de l’édile de Porto-Novo avec les élus de Lyon, en particulier, et ceux de la région du Rhône-Alpes, en général. L’implantation d’un relais de l’usine de réparation des transformateurs électriques a préoccupé également le Maire Emmanuel Zossou et sa délégation. Reçu par le Directeur de Transfo-Lab, M. Mohamed Belmiloud, la délégation municipale de Porto-Novo a pris connaissance de la présentation du laboratoire de cette usine. Pour le Maire Emmanuel Zossou, il sera question de négocier aussi l’accueil des stagiaires de la ville de Porto-Novo et du Bénin par ce laboratoire.

LE MAIRE EMMANUEL ZOSSOU VANTE LE PROJET « PORTO-NOVO VILLE INTELLIGENTE » AUX PARTENAIRES  

La délégation a eu également une séance de travail au Campus de la Doua, organisée grâce à Ali Kismoune, Directeur de cabinet du Président des universités de Lyon et Grenoble, Conseiller  Délégué à la Politique de la Ville à l’hôtel de Ville de Lyon. Une présentation du projet innovant axé sur le recrutement des étudiants entrepreneurs intitulé « Université de Lyon, Fabrique de l’innovation » a été faite. L’objectif visé par ce projet est de  soutenir les porteurs de projets issus des milieux académiques et socio-économiques. Séduit par cette présentation et les nombreuses retombées pour la ville, le Maire de Porto-Novo n’a pas manqué d’ébaucher une forme de collaboration dans le cadre des projets numériques et l’entrepreneuriat des jeunes. Il sera question également de mettre en place un programme d’échanges de jeunes et de négocier leur collaboration pour que la ville capitale reçoive un appui dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Porto-Novo Ville Intelligente ». Il y a aussi des possibilités que des stagiaires de la ville de Porto-Novo y soient accueillis pour des séjours de formation et d’échanges. En retour, l’équipe de projets s’est dite ouverte à ce que la ville de Porto-Novo accueille leurs étudiants entrepreneurs pour tester la faisabilité de leurs projets. La délégation de Porto-Novo a, ensuite, visité la Maison des Projets où elle a pris connaissance de divers volets du projet qu’elle pilote. Le Maire Emmanuel Zossou en a prokjeté la destination « Porto-Novo » par le Fip, en les invitant à y participer.

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Porto-Novo Ville Intelligente », le Maire de Porto-Novo a rencontré Patrick Chevallier, Président de Verteole, une entreprise spécialisée dans la promotion des solutions innovantes dans  le domaine des énergies renouvelables. L’expert a affirmé sa disponibilité à accompagner la Mairie de Porto-Novo et a proposé des scénarii en cohérence avec la vision du Maire. Au cours de son séjour, la délégation municipale a été reçue par M. Fernandez, Directeur de l’Etablissement, pour l’insertion De l’emploi (Epide) de Lyon Meyzieu. C’est un établissement dont la mission première est de permettre aux jeunes déscolarisés, les plus éloignés de l’emploi de s’inscrire dans une dynamique positive d’insertion et de les conduire à construire leur place, de façon durable, dans le monde du travail et dans la société, afin qu’ils deviennent acteurs de leur avenir. A ce niveau, la délégation conduite par le maire, a échangé avec les responsables dudit centre afin de voir dans quelle mesure cette expérience pourrait être dupliquée dans la ville de  Porto-Novo, en tenant compte des réalités locales. Pour bénéficier de cet appui, il a été conseillé à la délégation hôte de Porto-Novo de faire porter ce projet par les répondants du ministère de la défense et celui en charge des questions liées à l’insertion des jeunes du Bénin et aussi par le biais des services diplômatiques. Ainsi, une expérience pilote sera mise en place à Porto-Novo.

L’ELECTRIFICATION SOLAIRE AU MENU DES NEGOCIATIONS

L’électrification solaire préoccupe le Maire de la ville de Porto-Novo. Ainsi, au cour de son séjour dans la métropole, il a pris contact avec une Agence dénommée Adea (Agence de développement des entreprises en Afrique). Une séance de travail avec Abdoulaye Kante, Directeur de l’Agence et Madame Claire Le Ster, représentante de  Lagazel, une entreprise qui fabrique des lampes solaires en Afrique, a permis de trouver des opportunités offertes pour la ville de Porto-Novo et capter le financement de ses projets. Le Maire a saisi cette aubaine pour présenter le projet « Porto-Novo Ville Intelligente » qui a attiré l’attention du Directeur de l’Adea. Ce dernier a donné son accord de principe afin d’aider la ville de Porto-Novo à mettre en place un modèle économique innovant pour le financement de ce projet, en cohérence avec les objets fixés par la mairie de Porto-Novo. Le Maire Emmanuel Zossou a pris l’engagement de prendre les dispositions nécessaires afin que la ville de Porto-Novo accueille ce joyau. Quant aux échanges avec la représentante de l’entreprise Lagazel, le Maire a négocié dans le cadre de l’installation d’une succursale de ladite entreprise à Porto-Novo. Le Maire Emmanuel Zossou a pris l’engagement de prendre les dispositions nécessaires afin que la ville de Porto-Novo bénéficie de l’installation d’une succursale de ladite entreprise dans la ville capitale. Dans la même journée, une séance de travail a été effectuée avec le Resacoop, qui est un Réseau d’appui, d’information, de concertation des organisations de Rhône-Alpes réalisant des projets de coopération décentralisée et de  solidarité internationale. Cette séance est relative à la mobilisation des acteurs locaux et des autorités politiques pour la relance de la coopération Porto-Novo/ Lyon. Elle a été conduite par Madame Rose Marie Di – donato, Directrice dudit Réseau. Suite aux échanges, elle s’est montrée motiver à accompagner la ville de Porto-Novo dans sa mobilisation des acteurs locaux et autorités politiques de la métropole de Lyon. De même, elle s’est montrée intéressée par le projet « Porto-Novo Ville Intelligente ». C’est dans ce cadre qu’elle propose au Maire de rencontrer entre autres Madame DOGNASSOZ, chargée de l’économie numérique et des relations internationales à Lyon. Pour atteindre ses objectifs, la mairie de Porto-Novo prendra ses dispositions pour que le Maire puisse  rencontrer le Président de la Métropole de Lyon, le Maire de la Ville de Lyon ainsi que d’autres autorités politiques et administratives telles que Madame Dognassoz en marge du Salon Pollutec qui se tiendra à Lyon du 27 au 30 Novembre 2018.  Le Maire prendra appui sur le réseau du Resacoop pour  rentrer en contact avec les acteurs de Lyon et pour la dynamisation de sa coopération décentralisée avec Lyon et régions. Dans la même veine, la Députée honoraire Bernadette Isaac-Sibille a reçu la délégation municipale de Porto-Novo en son domicile. Occasion pour l’édile de la ville de Porto-Novo de faire un plaidoyer afin que cette dernière accompagne la ville de Porto-Novo dans la mobilisation des acteurs publics, privés et politiques de Lyon dans le but de réorienter et de dynamiser l’axe Porto-Novo/Lyon. L’honorable  a donné son accord de principe. Il revient à la mairie de Porto-Novo de préciser ses besoins par un courrier. Enfin, la délégation municipale a également fait une séance de travail avec Daniel Coutanges, de l’Association Générale des Intervenants Retraités  (Agir), une association de retraités bénévoles qui accompagne les populations en difficulté avec l’aide et l’appui de ses partenaires.

LE MAIRE A PENSE AUX HANDICAPES DE PORTO-NOVO 

Une séance de travail et d’échanges avec Jean-Claude Dimech, Président d’Handimat, a été organisée entre la délégation du Maire de Porto-Novo et l’Association Handimat sur les questions des aides aux personnes portant des handicaps. Cette association collecte en région lyonnaise du matériel d’aide à la vie destiné aux handicapés et aux personnes à mobilité réduite. L’objectif de cette séance pour la ville de Porto-Novo était de mobiliser des ressources au profit des handicapés et des jeunes de Porto-Novo. Ainsi, il se dégage de cette séance que l’association est disposée à collecter des matériels dédiés aux handicapés et des ordinateurs au profit de la ville de Porto-Novo. Par ailleurs, le Président, Mr Jean-Claude Dimech a promis inviter une délégation de la ville au Salon Handicare qu’organise son association en Mars 2019. Il faut souligner qu’à chaque étape de son périple, le Maire Emmanuel Zossou n’a cessé de vendre le Fip. Saisissant cette opportunité, le Maire de la ville de Porto-Novo a invité diverses autorités de Lyon et régions à participer à la prochaine édition du Fip en janvier 2019.

BIENTOT L’ENVOIE DE JEUNES VOLONTAIRES POUR DES MISSIONS SUR LES PROJETS DE DEVELOPPEMENT

Une séance de travail dirigée par Mme Marie Bernardberoy, Directrice du Scd, a été organisée avec la délégation municipale au Service de Coopération au Développement (Scd).  Le Scd est un organisme qui dépend du Ministère des affaires étrangères et s’occupe, entre autres, de l’envoi de jeunes volontaires pour des missions de  longues durées (6 mois à 2 ans) sur des projets de développement, de coopération et de solidarité internationale. Les volontaires apportent leur soutien à des structures partenaires en Asie, Afrique ou Amérique du Sud. Les échanges ont porté sur la mise en place d’un programme d’échanges de jeunes volontaires entre Lyon et Porto-Novo de manière réciproque. Ils ont révélé que le Scd a des possibilités de mettre à la disposition de la ville de Porto-Novo, des volontaires pour appuyer techniquement l’organisation du Fip et que, dans le cadre du chantier humanitaire organisé à Porto-Novo du 18 octobre au 03 novembre avec les lycéens de Lyon, il serait possible d’envisager que les lycéens de Lyon accueillent également leurs homologues de Porto-Novo. Probablement, une mission complémentaire serait organisée afin de finaliser les rencontres exploratoires et avoir des tête-à-tête avec les élus de la métropole et de la ville de Lyon. Faut-il le préciser, outre le Maire Emmanuel Zossou, la délégation municipale est composée du Conseiller municipal François Kotche et le Coordonnateur de la Coopération décentralisée, Marius Djossou.


LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here