Après son décès mardi 13 Février: Françoise Damassoh inhumée jeudi dernier    

0
906

Décédée le mardi 13 février 2018 aux environs de 18h20 à l’hôpital de Mènontin, la Trésorière générale adjointe de la Fédération béninoise de judo, Françoise Damassoh et seule femme inscrite dans le programme des encadreurs des classes et associations sportives au judo a été  inhumée jeudi dernier au cimetière de adjagbo mais avant d’être conduite dans sa dernière demeure, l’illustre disparue, née le 23 janvier 1977 a eu droit aux hommages du mouvement sportif national au stade de l’Amitié Mathieu Kérékou de Cotonou. La famille du judo, le Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben) et le ministère du Tourisme, de la culture et des sports, sans oublier parents et amis ont tour à tour reconnu les mérites de Françoise Damassoh, qu’ils qualifient de dame de ‘’fer’’.

Brave femme, athlète émérite qui a eu un parcours exemplaire au prix d’une abnégation constante et de lourds sacrifices, Françoise Damassoh est une Amazone des tatamis de judo et dans l’arène académique. De son vivant, elle s’adonnait  à  l’effort,  convaincue que c’est le prix du succès.

Dans son discours le représentant de la Fédération béninoise de judo a retabli

« la détermination et la qualité technique de cette dernière dans les catégories -48et-52 kg. Ses nombreux lauriers lui ont naturellement conduit au coaching de futurs champions et à la prise de  responsabilité au sein de la Fédération béninoise de judo, dont elle es l’actuelle trésorière générale adjointe après avoir maintes fois,  représenté les femmes », a dit le représentant de la Fédération béninoise de judo.

Et comme à la plus part de ces occasions après les hommages, une messe corps présent a été dite en l’église Sainte Thérèse de Godomey avant l’inhumation au cimetière de Adjagbo.  L’ex Tga de la Federation béninoise de judo Françoise Damassoh s’en est allée laissant une famille et de trois enfants,  qui sont comme tous les acteurs du mouvement sportif,  brutalement privés de  l’irremplaçable amour maternel.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here