Gestion des ponts et péages: Vers la création d’une société

0
2003

Le gouvernement a décidé de créer une société de gestion des infrastructures routières à l’issue du dernier conseil des ministres. Objectif : corriger les insuffisances notées au niveau de la gestion et de l’entretien des axes routiers.« Gérer, développer et entretenir les infrastructures routières ». C’est l’essentiel de la mission confiée à une société créée dans les prochains jours. L’Etat et d’autres entités publiques sont les actionnaires de la nouvelle société. Régie par les règles de droit privé, elle a pour mission d’assurer l’accroissement et la sécurisation des ressources issues de l’exploitation du réseau routier. L’initiative entend «  corriger les insuffisances notées  au niveau de la gestion des ponts et péages et inscrire dans la durée l’entretien des grand axes routiers » que le gouvernement met en chantier.  Selon le conseil des ministres du mercredi dernier, la création de la nouvelle société va entrainer une subdivision du réseau routier en deux catégories : un réseau routier à péage et un réseau routier sans péages prenant en compte les pistes rurales. Le conseil a autorisé les ministres concernés à entreprendre les démarches nécessaires à la création de la nouvelle société. La Société des Infrastructures Routières du Bénin prend en charge la gestion du réseau routier à péage à l’exception du contournement nord de Cotonou et des autres ouvrages à construire. L’entretien du réseau routier sans péage et des pistes rurales est à la charge du Fonds Routier.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here