Assemblée générale constitutive de  l’Association Béninoise des psychologues Cliniciens: Dr  Michel MEHINTO plébiscité à la tête de l’ABPC

0
1366

Les psychologues cliniciens du Bénin disposent depuis le samedi 06 Janvier 2018 d’un creuset pour mieux se faire connaitre en vue de  jouer le rôle qui est le leur dans le développement du Bénin. C’était à l’occasion de l’assemblée générale constitutive de l’Association béninoise des psychologues cliniciens (ABPC) tenue à l’Université d’Abomey-Calavi

La date du 06 Janvier est désormais marquée d’un sceau particulier pour les psychologues cliniciens du Bénin. Un rêve vieux d’une trentaine d’années vient de se concrétiser. Ce qui fait dire au Professeur AYI, premier psychiatre du Bénin, présent au rang des officiels à la cérémonie d’ouverture des travaux «Je ne suis plus un général sans armée ». Si cette phrase exprime toute la joie du scientifique de voir ses collègues se mettre ensemble pour la bonne cause, il n’a pas manqué de les mettre en garde contre les dangers de l’individualisme qui fragilise les associations. En souhaitant à l’association d’être dynamique et plus performant dans le professionnalisme pour l’atteinte des objectifs fixés, il a rappelé par ailleurs à l’assistance que le psychologue n’est pas un psychiatre encore moins un infirmier, il soigne avec la parole. Pour sa part le Professeur Dodji Amouzouvi, membre de l’association des sociologues anthropologues du Bénin, a attiré l’attention des initiateurs de ce regroupement sur la nécessité de réussir.  » Votre réussite sera la nôtre, mais  votre échec aussi le nôtre. Nous sommes des associations sœurs ; nous nous devons l’entraide, »  a-t-il confié.

De son côté, le représentant du Recteur  de l’Université d’Abomey-Calavi, Dr Rock Dossou-Yovo a promis le soutien du rectorat afin d’accompagner la jeune association dans la mise en œuvre de ses activités. L’honneur reviendra au Professeur Amoussou-Yéyé dans sa communication de faire le palmarès de la vie de la psychologie au Bénin. Une science présente au Bénin depuis les années 70 mais qui n’a connu son essor que dans les années 2000 avec la création du département de psychologie. Il a invité ses collègues de la jeune génération à une franche collaboration avec les ainés, qui tous sont disponibles pour apporter leur pierres à la construction la maison commune, ABPC.

Soulignons que l’assemblée générale  a pris fin par l’élection des membres des organes statutaires de l’association. La liste GENESE conduite par Dr Mehinto  Michel qui a remporté sur la liste merveille avec 45 voix contre 10 voix pour le Conseil d’Administration de l’association.  Ce bureau composé de huit membres est élu pour un mandat de deux ans.

ENCADRE

photo Dr Mehinto 

Election de Dr Michel MEHINTO à l’ABPC : Une prime à l’excellence

De nationalité béninoise, Monsieur MEHINTO Michel Mètonou est né le 29 septembre 1982 à Godomey. Après ses études primaires à l’EPP de Cadjèhoun (Cotonou), il a poursuivi ses études secondaires consécutivement aux collèges Houéyiho et Kouhounou-Vêdoko. Suite à son succès au Baccalauréat en 2003, il a commencé ses études universitaires en Psychologie et Sciences de l’Education, filière dans laquelle il a obtenu sa Maîtrise en 2008 dans l’option Psychologie Clinique. Quatre ans après, il obtint son Diplôme d’Etudes approfondies dans l’option Sociologie du Développement.

  1. Mèhinto est un jeune travailleur qui a des atouts indéniables en matière d’études et de recherches. Son parcours est ponctué de riches expériences dans divers domaines pour avoir été associé à maints travaux de recherches par diverses institutions. Ses potentialités et aptitudes en matière de recherche lui ont fait valoir un recrutement au poste de Moniteur au Département de Psychologie et des Sciences de l’Education en 2011.

Au plan académique, M. Mèhinto a des compétences avérées qui peuvent le propulser très loin dans une carrière d’Enseignement/ Recherche En témoigne  la qualité de la thèse qu’il a produite ainsi que ses quelques publications dont :

  • « Antoinette : un cas d’état de stress Post traumatique » Revue Échanges, vol. 2, n°008 juin 2017
  • « Influence des facteurs psychiques sur le vécu de l’ulcère Gastroduodénal chez les patients suivis au service de Gastroentérologie du CNHU-HKM » IMO – IRIKISI Vol. 8, N° 1 & 2, 1 er & 2 e  Semestres 2016, FLASH – UAC
  • « Violence faite aux hommes à l’épreuve de l’émancipation féminine » Annales de la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines, Université d’Abomey-Calavi (Bénin), Vol 2, N°21, décembre 2015, pp. 47-69.
  • « La police vue d’en bas ! Une ethnographie des représentations sociales de la police béninoise » IMO – IRIKISI Vol.7, N°2, 2 e  Semestre 2015, FLASH – UAC.
  • « La vente des terres : un raccourci de mobilisation d’argents pour les rites funéraires à Tori-Avamè », Revue DEZAN, Numéro spécial, novembre 2015, pp. 51-68.
  • « Violences dans les relations de couple d’intellectuels à Cotonou : quand la victime est un homme ! », Centre Béninois de la Recherche Scientifique et Technique, Cahiers du CBRST, Cotonou (Bénin), Vol. 3, N° 7, juin 2015
  • « Perceptions sociales et attitudes des jeunes conjoints face au mariage à Cotonou », IMO – IRIKISI Vol.6, N°2, 2 e Semestre 2014, FLASH – UAC.
  • « Déterminants socio-culturels de la non divulgation de la violence faite aux hommes à Cotonou », Annales de la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines, Université d’Abomey-Calavi (Bénin), Vol1, N°20, décembre 2014, pp. 164-180.

 

 

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here