Bénin/Face aux troubles constatés: Hommage aux forces de l’ordre !

    0
    41

     

    Dans la nuit du 05 au 06 avril 2021, des groupes d’individus ont pris d’assauts les rues et grandes voies du Bénin. De Cotonou à Tanguiéta, en passant par parakou, Savè, Ouidah, Tchaourou, Porto-Novo etc., les manifestants ont investi les lieux supposés stratégiques du pays. Pour l’instant, pas de perte en vie humaine, mais beaucoup de dégâts matériels par endroit. Un bilan qui est, dans une certaine mesure imputable à la conscience de droit et au sens de patriotisme des forces de l’ordre. Les agents de la police républicaine, les membres des forces armées béninoises n’ont, pour l’instant, levé la main sur aucun manifestant. Des images rapportent que dans certaines zones du pays, des chars auraient été investis par des manifestants sans aucune conséquence. Au contraire, de par leur comportement pacifique, les militaires ont réussi à faire face à la situation sans qu’aucun bain de sang ne coule. A croire que les slogans hostiles scandés dans leurs oreilles par les manifestants se transforment en des hymnes à la non-violence. Dans la capitale du Bénin, les mêmes images rapportent que le professionnalisme des forces de l’ordre a conduit à une sorte de « cohabitation pacifique » entre les policiers et les manifestants qui, à leur tour, applaudissent les éléments de la police républicaine pour leur signifier leur reconnaissance. Dans les localités les plus chaudes comme Tchaourou, parfois, la lune de fiel constatée le matin s’est transformée en lune de miel. Les manifestants eux-même, aident les véhicules de la police républicaine à se frayer un chemin. Les échanges sont presque amicaux.  Juste que chacun reste dans son couloir.

    Si le vœu collectif  qui est de  taire les tensions relève dans une large mesure de la décision des acteurs politiques, celui de faire en sorte que le Bénin traverse cette période sans conséquence est un pari commun. Pour l’instant les forces armées béninoises et la police républicaine l’ont compris et jouent leur partition. Pourvu que cela dure…

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here