Présidentielle de 2021 : Des proches de Réckya Madougou écoutés par la Criet

    0
    43

    Des membres de l’équipe de Réckya Madougou et de Patrick Djivo, les représantants du parti « Les démocrates » ont été écoutés vendredi dernier par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). Dans le courrier à eux adressé, le motif de cette convocation n’est pas précisé mais des informations allèguent qu’ils seraient soupçonnés de comploter entre autre contre le processus électoral en cours et de vouloir user des relations dont ils disposent à l’international pour inciter le peuple à la désobéissance. En réponse à cela, Reckya Madougou, sur sa page facebook opte pour l’indignation. Elle pense qu’il s’agirait d’un plan pour l’intimider et décourager les actions qu’elle a enclenchées depuis que la Commission électorale nationale autonome (cena) a rejeté sa candidature pour défaut de parrainage. « Je tiens à souligner que notre combat, nous le mènerons par les urnes et conformément aux règles démocratiques. Nous connaissons nos droits. Il ne sert donc à rien d’user de ces viles pratiques espérant ainsi nous intimide », a publié Réckya Madougou sur sa page facebook.

     

    Lire l’intégralité de son post

    Invention d’une prétendue conspiration pour me faire arrêter?

    A la suite de la conférence de presse orchestrée par le pouvoir en place et tenue par certains députés ce jour 18 février 2021, il nous revient de sources concordantes que le pouvoir en place chercherait des alibis montés de toutes pièces pour m’interpeller à la CRIET en insinuant que de part mes relations au plan international, je serais en train d’inciter à un soulèvement populaire.

    Je tiens à souligner que notre combat, nous le mènerons par les urnes et conformément aux règles démocratiques. Nous connaissons nos droits. Il ne sert donc à rien d’user de ces viles pratiques espérant ainsi nous intimider.

    Ces députés en question savent bien ce qu’ils sont venus me dire au sujet du président sortant et du régime auquel ils appartiennent pourtant. C’est eux qui sont venus chez moi pas l’inverse.

    Tout le monde aura donc constaté que ma candidature dérange ceux qui ont pris notre pays en otage et elle déstabilise les plans ourdis pour soumettre tout le monde.

     

    Avec mes avocats, je porterai immédiatement plainte contre les auteurs de ces grotesques insinuations.

     

    En tout état de cause, ma famille politique, celle biologique, le peuple béninois et la communauté internationale tiendront responsable le pouvoir en place pour toute tentative visant à me priver de mes libertés et de l’intégrité physique de ma personne. Nous avons encore en mémoire le cas du candidat Ganiou Soglo nuitamment criblé par balles par des inconnus jusqu’ici non élucidé.

    Nous ne leur demandons que d’ouvrir la compétition  pour laisser libre choix au peuple souverain.

    #OuvrezLesElections

    Reckya Madougou

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here