Biens publics : Finie la pagaille dans le secteur du sable

    0
    129

    Réunis en Conseil des ministres, mercredi 9 décembre 2020, les membres du gouvernement ont pris des mesures relatives aux carrières d’exploitation des ressources minérales. 

    Fin de la pagaille dans la gestion des carrières d’exploitation de ressources minérales. Le gouvernement  a pris  des mesures pour réglementer ces activités. Il s’agit  de   procéder au recensement exhaustif des carrières clandestinement ouvertes dans les communes aux fins de délivrer des autorisations d’ouverture et d’exploitation artisanale et  de  mettre en place des équipes de veille pour prévenir, en temps utile, l’ouverture et l’exploitation de carrières clandestines sur toute l’étendue du territoire national.  Le Conseil a également  institué des brigades mobiles de contrôle, chargées de faire appliquer la réglementation en vigueur en la matière. Dans les différentes communes,  les maires sont responsabilisés pour la délivrance des autorisations d’ouverture et d’exploitation de ces carrières. Dans cette perspective, ils ont été instruits d’y  veiller sans complaisance, à l’interdiction formelle d’activités des carrières non autorisées.

                   Anarchie totale

    Selon le Conseil des ministres, en matière de carrières d’exploitation de ressources minérales dont le sable, la latérite, le gravier roulé, les pierres et les substances précieuses, il  se produit de nombreuses irrégularités.  Les enquêtes révèlent que dans la plupart des communes, les sites sont ouverts au mépris de la règlementation en vigueur. Des activités incontrôlées engendrent des dégâts au plan environnemental qui sont sources d’insécurité, à cause de la recolonisation non maîtrisée des sites antérieurement fermés.

     

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here