Accès à l’eau potable dans la commune Glazoué : les sites d’implantation des bornes fontaines validés

0
183
eau

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’action du gouvernement, le Projet d’Amélioration de Systèmes d’approvisionnement en Eau Potable dans 24 villages du Bénin est initié pour faciliter l’accès à l’eau potable à tous les Béninois d’ici 2021.

Le démarrage des travaux du Système d’Approvisionnement en Eau Potable en Milieu Rural entre dans sa phase active dans la commune de Glazoué. Après la mobilisation des ressources, les entreprises adjudicataires sélectionnées pour la réalisation de différentes infrastructures hydrauliques ont reçu l’ordre de service pour démarrer les travaux de génie civil. Celle en charge des travaux du Système d’Approvisionnement en Eau Potable en Milieu Rural (SAEPmV) dans l’arrondissement de Zaffé a sollicité l’implantation et la validation des sites devant abriter cette infrastructure hydraulique. A cet effet, une délégation de l’Agence nationale d’Approvisionnement en eau potable en milieu rural (Anaepmr), a procédé à la validation et à la sécurisation des sites d’implantation des bornes fontaines, des forages et du château d’eau du Système d’Approvisionnement en Eau Potable en Milieu Rural (SAEPmV) à Zaffé, dans la commune de Glazoué du 24 au 27 août dernier. C’était en présence de l’entreprise en charge des travaux, du Maître d’œuvre, des autorités locales et des services déconcentrés de l’Eau du département des Collines. Au total, l’implantation de 15 bornes fontaines, deux forages et d’un château d’eau a été validée. En effet, le SAEPmV de Zaffé est composé d’un château d’eau d’une hauteur de 15 m et d’une capacité de stockage de 100m3, de 16 kilomètres de réseau de canalisation, d’une station de pompage, d’un local d’exploitation et d’une salle de chloration. La réalisation de cette infrastructure  vise à desservir l’arrondissement de Zaffé en eau potable. Le SAEPmV en cours de construction, par l’Anaepmr, permettra d’alimenter les villages environnants notamment, Kpakpazoumè, Adourékouma et Madengbé.

Il faut rappeler que l’opération d’identification des présumés propriétaires pour la négociation et la collecte d’acte de sécurisation des forages et du château ainsi que les sites d’implantation des bornes fontaines se sont bien déroulées. Les populations favorables aux joyaux ont volontairement cédé une partie de leur domaine pour l’érection de ces infrastructures. Les travaux sont prévus pour s’achever d’ici décembre prochain pour être mis en service au profit de la population.

 

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here