Covid-19 et recouvrement des clients de la Sbee : la roue ne s’est pas arrêtée

    0
    27

    Période de répit ou pas, les trois de mois de suspension des coupures pour non-paiement de factures n’annulent pas les dettes  pour les utilisateurs d’énergie électrique. Ce n’est qu’un report du recouvrement, selon l’avis des consommateurs dans cet entretien.

     Maximin Houénagnon

    « Le gouvernement a suspendu les coupures pour non-paiement. Cette mesure prise dès l’apparition de la pandémie de Covid-19 m’avait beaucoup réjoui. Je n’ai payé aucune de mes factures depuis trois mois. Nous n’avons pas été coupés jusqu’à ce moment. Un total de 60.000 FCFA d’impayés et c’est ce jour (ndlr 21 juillet 2020), que je solde à moitié. Je paierai le reste lorsque j’aurai de l’argent. »

     

    Aristote

    « La mesure de suspension n’a pas eu d’impact puisqu’après, il faut payer quand même la facture. Ce n’est qu’un report. Nous allons donc payer la facture. »

    Rigobert Houémavo

    « La Société Béninoise d’Energie Electrique (Sbee) a diffusé un communiqué mettant fin  au recouvrement forcé de mars à juin 2020 à cause de la pandémie de coronavirus. La suspension a été effective et nous n’avons constaté aucune coupure d’électricité pour non-paiement de facture. La décision n’a pas été un prétexte pour arrêter le paiement des factures. Moi, j’ai continué à solder ma consommation d’électricité à bonne date. Je n’ai pas cessé de payer bien que j’aie été informé que le gouvernement va accorder une subvention aux ménages sur leur consommation d’énergie de la période prise en compte. D’ailleurs, rien ne prouve que les subventions nous seront octroyées. Je m’interroge sur le sort qui sera réservé aux abonnés de la Sbee qui ont payé intégralement leurs factures. Que fera l’Etat pour ceux-là lors de la répartition des subventions sur consommation d’électricité ».

     

    Mirin Sossou, institutrice

    « La pandémie n’a fait qu’accentuer les difficultés. Même si il a été décidé de ne plus couper les compteurs, cela ne résout pas les problèmes financiers. Je n’ai pas pu solder toutes mes factures des trois derniers mois. »

     

    Adolphe Ahandessi

    « Les mesures sont prises dans le cadre de la riposte contre le Covid-19. Les déplacements étaient limités à cause de la maladie. Le coronavirus a provoqué le ralentissement des activités. Si les autorités ont décidé de suspendre les coupures pour défaut de paiement, c’est pour protéger les populations de la pandémie. La décision ne met pas fin au paiement des factures. Moi, je me suis organisé durant les trois mois pour payer mes factures à bonne date. Je me rendais à l’agence lorsqu’il n’y a pas assez de clients pour éviter les contacts. Il n’y a pas de consommation impayée  pour ce qui me concerne. Cela m’a permis d’avoir l’esprit dégagé. J’ai été informé que des subventions seront accordées mais je ne sais pas encore de quelle manière cela sera fait. Je sais par contre que l’actuel Chef d’Etat est un homme de parole et que les populations seront subventionnées. Des déductions seront faites, certainement, sur la consommation d’électricité de ceux qui ont payé leurs factures sur les trois derniers mois ».

     

     

    Gildas DOVENON, formateur en hôtellerie-restauration

    « Les impayés s’accumuleront si je ne paie pas mes factures à temps. Les factures représentent la dette de l’abonné en contrepartie de sa consommation en énergie électrique. Le compteur électrique peut être systématiquement enlevé si la dette n’est pas réglée. C’est pour cette raison que moi, j’ai continué à payer ma consommation d’électricité de chaque mois malgré la suspension du recouvrement forcé par la Société Béninoise d’Energie Electrique (Sbee). Le gouvernement a décidé  d’octroyer une subvention pour couvrir les factures d’électricité et d’eau des citoyens. C’est bien que l’Etat appuie les citoyens face aux impacts du Covid-19. Le gouvernement allège la tâche aux populations grâce aux subventions. Cela ne veut pas dire qu’il faut cesser de payer la facture. Cela ne signifie non plus que le gouvernement a pris en charge la consommation d’électricité. Moi, je ne comptais pas sur cette subvention. J’ai été informé de la reprise du recouvrement forcé. Ce sont les coupures pour non-paiement dès le 3 août. Que feront alors ceux qui n’avaient pas payé leur facture ?».

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here