Lac Ahémé/Réhabilitation des infrastructures : vers la reprise des exportations de produits de pêche

0
36

A l’abandon depuis 2010, les infrastructures de débarquement de produits halieutiques seront réhabilitées. Le gouvernement a décidé, mercredi 22 juillet 2020 en conseil des ministres, de céder les infrastructures de débarquement de produits halieutiques aux partenaires pour leur exploitation.

Deux (2) Bases de contrôle et douze (12) Plateformes de transfert, ces infrastructures  sont installées autour du lac Ahémé dans les communes de Kpomassè, Comè et Bopa depuis l’année 2010. Selon le conseil des ministres du mercredi 22 juillet 2020, ces infrastructures peuvent contribuer au développement du sous-secteur pêche et aquaculture tout en générant des emplois. De plus, elles représentent un important maillon du Système amélioré de collecte des crevettes destinées à l’exportation conformément aux normes internationales et sont indispensables pour la maîtrise de la sécurité sanitaire des produits de pêche au Bénin. Cependant, se désole Alain Orounla ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, ces infrastructures n’ont pas été mises en service depuis leur installation et font l’objet d’actes de vandalisme. Le gouvernement a pris ses responsabilités face à cette situation et a décidé de la rénovation des infrastructures pour qu’elles servent la communauté. Le conseil des ministres du mercredi 22 Juillet 2020 a décidé de la cession, par l’Etat, des infrastructures de débarquement de produits halieutiques aux partenaires ayant manifesté un intérêt pour leur exploitation. Le conseil a instruit les ministres chargés de la conduite du processus à veiller à l’élaboration d’un cahier des charges bien précis à l’intention des adjudicataires. Les populations seront soulagées grâce à l’opération de cession des infrastructures de débarquement de produits halieutiques. Le gouvernement offre de nouvelles opportunités et des emplois aux riverains du Lac Ahémé et aux investisseurs grâce à la remise en selle des infrastructures de débarquement. C’est un coup d’accélérateur qui vient d’être donné aux activités halieutiques.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here