« Prix Jérôme Adjakou Badou » Falilatou Titi sacrée meilleure journaliste d’investigation

0
77
????

Les résultats du concours « Prix Jérôme Adjakou Badou du meilleur journaliste d’investigation » sont rendus publics. Falilatou Titi, gagnante de la deuxième édition du prix initié par la Maison des Médias Thomas Mègnassan de Cotonou en partenariat avec Open Society Initiative for West Africa (Osiwa), a reçu, mardi 14 juillet 2020, un trophée, une attestation de participation et de mérite et un chèque.

 

« Mauvaise gestion des actes de l’autorité au Bénin : Les chefs de quartier et de village piégés par un apparent vide juridique », l’article de Falilatou Titi, journaliste de l’organe de presse en ligne ‘’Banouto’’ est retenu à l’issue des délibérations du jury du « Prix Jérôme Adjakou Badou du meilleur journaliste d’investigation ». Le « caractère concret », l’«actualité et l’originalité » de l’article sont les critères retenus par le jury pour choisir la production parmi deux sujets présélectionnés sur une dizaine au total. « Le courage, la ténacité et la patience » de la lauréate sont à saluer, selon Michel Tchanou, président du jury. « Dans l’espoir que ce prix ne soit qu’un premier sur la lumineuse route du journalisme d’investigation, recevez votre attestation de participation et de mérite », a confié le président du jury, mardi 14 juillet 2020, à Falilatou Titi, gagnante de la deuxième édition du prix initié par la Maison des Médias Thomas Mègnassan de Cotonou en partenariat avec Open Society Initiative for West Africa (Osiwa). Procédant à la remise du trophée du « Prix Jérôme Adjakou Badou du meilleur journaliste d’investigation »,  Franck Kpochémé, conseiller à la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (Haac), a exhorté Falilatou Titi, gagnante de la deuxième édition à garder le flambeau haut. Il a souhaité que les professionnels des médias prennent exemple sur Jérôme Adjakou Badou. Pour Joseph Djogbenou, président de la Cour constitutionnelle, la liberté est tributaire de la qualité du travail. Il faut préciser que le « Prix Jérôme Adjakou Badou du meilleur journaliste d’investigation » est organisé à l’intention des journalistes de la presse écrite pour pérenniser la mémoire de Jérôme Adjakou Badou, journaliste d’investigation et premier président de l’Observatoire de la Déontologie et de l’Ethique dans les médias (Odem). Pour cette deuxième édition, l’article d’investigation a porté sur un sujet relatif à la bonne gouvernance ou à la lutte contre la corruption. Les « anciens journalistes » Fernand Nouwligbeto, Brice Houssou et Michel Tchanou sont les membres de jury de l’édition 2020. La lauréate a reçu un chèque de 500.000 Fcfa.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here