Manœuvre « Barracuda » : Les Forces Navales renforcent la sécurité des eaux territoriales

    0
    125

    Les 26 et 27 décembre 2019, les Forces navales béninoises ont effectué dans les eaux territoriales un exercice militaire de grande envergure dénommée « Barracuda ». La dernière journée, consacrée à la lutte contre le trafic de drogue et d’êtres humains en haute mer, a connu la présence effective du Chef d’Etat-major des Forces navales, le Capitaine de vaisseau Albert Ezin Badou, et du Haut commandement militaire.
    Durant deux jours, les Forces navales béninoises ont éprouvé leurs capacités humaines, logistiques et matérielles à travers la manœuvre « Barracuda ». Sous la férule du Chef d’Etat-major, le Capitaine de vaisseau Albert Ezin Badou, elles se sont exercées à riposter en situation réelle à des attaques ennemies en haute mer ou dans les eaux territoriales béninoises. Pour ce faire, plusieurs scénarii ont été explorés au cours de la manœuvre.
    Sous l’œil vigilant des capitaines de corvette Franck Saïzonou et Wenceslas Gbaguidi, respectivement directeur et directeur adjoint de l’exercice « Barracuda », les braves marins se sont appliqués à exécuter les différentes procédures en matière de combat en mer. Et de l’avis des experts, les résultats escomptés ont été atteints.
    Selon les explications du Capitaine de vaisseau Albert Ezin Badou, la manœuvre « Barracuda » vise essentiellement à renforcer les capacités opérationnelles des personnels des différentes unités des Forces Navales pour une lutte efficace contre les activités illicites dans les eaux béninoises. Elle devrait permettre au commandement, en premier lieu, d’évaluer les dispositifs et les procédures pour une intervention rapide et efficace des personnels de cette composante des Forces armées béninoises en cas de menace quelconque dans les eaux territoriales. Ensuite cet exercice de grande envergure prépare et aguerrit la troupe à exécuter au mieux ses tâches quotidiennes.
    Satisfaction générale
    Pour le Colonel Fructueux Gbaguidi, représentant le Chef d’Etat-major général des Forces armées béninoises, « Barracuda » a été une réussite. « L’exercice auquel nous avons assisté aujourd’hui et qui a été conduit de main de maître par des officiers bien entrainés nous a permis de nous rassurer et de savoir que nos Forces navales maintiennent le cap et sont en mesure de faire face aux nouvelles menaces que nous connaissons », a-t-il indiqué.
    A sa suite le préfet maritime, le Capitaine de vaisseau Fernand Maxime Ahoyo, a insisté sur l’importance de l’entraînement des Forces navales qui demeurent l’aile opérationnelle de l’action de l’Etat en mer. « Je félicite le Chef d’Etat-major des Forces navales pour l’organisation de cet exercice et l’encourage à continuer pour la mise en condition opérationnelle des forces », a-t-il noté.
    Tout en étant satisfait de la moisson, le Capitaine de vaisseau Albert Ezin Badou, n’a pas occulté les faiblesses mises à nues à l’issue des deux jours de manœuvre. « C’est vrai qu’il y a eu quelques lacunes. Mais les exercices sont justement faits pour constater les lacunes qui vont être corrigées lors des opérations réelles. Au terme de cet exercice, je peux dire que les objectifs fixés ont été globalement atteints. Les personnels sont mieux éprouvés, mieux entrainés et pourront faire face aux missions qui sont les nôtres », a-t-il conclu, visiblement confiant.

     

     

     

     

     

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here