7ème édition de la Journée du soldat : L’Armée de Terre sacrifie à une initiative devenue tradition

    0
    310

    Après Ouidah en mars dernier, le 5ème BIA à Dassa-Zoumè a accueilli du 21 au 25 octobre 2019, la 7ème édition de la Journée du soldat. Cette initiative du Colonel Fructueux GBAGUIDI, chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre, visant à renforcer l’esprit de cohésion au sein de la troupe a connu la participation du ministre en charge de la défense nationale, Alain Fortunet NOUATIN, de nombreux officiers supérieurs de l’Armée béninoise et d’invités de divers ordres._

    Célébrée avec pour thème principal « La gent féminine au cœur de la cohésion armée-nation », la 7ème Journée du Soldat a été une occasion de renforcer l’esprit de cohésion et le sentiment d’appartenance à une seule bannière, celle de l’armée de terre, au sein de ses différentes unités.

    Selon le commandant le 5ème BIA, le chef de bataillon Boniface ALOUKOU, pour une armée appeler à défendre par ses soldats jusqu’au sacrifice suprême, la quête de la cohésion au sein de la troupe doit rester un souci permanent du chef. En ce sens, souligne-t-il, l’initiative prise par le chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre, Colonel Fructueux GBAGUIDI est noble et salutaire. « Sans cet élément catalyseur d’énergie et mobilisateur de volonté, on ne peut espérer de notre institution aucun résultat, ni en temps de paix, ni en temps de crise », explique-t-il. Et d’ajouter, « Plus qu’un facteur de succès dans toute organisation sociale, la culture de l’esprit de cohésion est un élément existentiel des forces armées ».

    Comme de tradition, un série d’activités a permis aux soldats de cette composante des Forces Armées Béninoises, non seulement de mesurer leur savoir-faire, mais aussi fraterniser.
    Déjà le lundi 21 octobre une marche à travers la ville de Dassa-Zoumè a annoncé la journée et lancé les manifestations. Durant les quatre premiers jours, les compétitions de ballon militaire, de relais 4x400m, de Football Maracana, de Pétanque, etc. ont tenu en haleine les soldats participants à l’événement. Une occasion pour chacun des compétiteurs de faire le point sur ses aptitudes, ses limites, mais surtout de se détendre du constant entrainement et instruction imposé par le commandement militaire.

    *Réjouissance et satisfaction …*
    La journée du vendredi 25 octobre 2019 a accueilli les manifestations officielles en présence du ministre en charge de la défense nationale, Alain Fortunet NOUATIN, du chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre, Colonel Fructueux GBAGUIDI, des autres chefs d’Etat-Major de l’Armée Béninoise et un impressionnant parterre d’officiers supérieurs. Une mobilisation de la hiérarchie militaire qui a pour effet de doper le moral de la troupe.

    Après la revue de troupe, le ministre, les autorités militaires et l’ensemble des participants un match de football opposant l’équipe féminine de l’Armée, Adjidja FC à une équipe féminine de la localité, « Les lionnes de la place ». A l’issue de la compétition, l’équipe militaire a pris le meilleur sur son adversaire par un score de trois buts à zéro.

    Des activités qui ont suivi à savoir une course à sac, animations artistiques et culturelles, la démonstration des Techniques d’intervention opérationnelle rapprochée (TIOR) a le plus suscité l’admiration et l’enthousiasme des participants. En effet, encadré par l’expert en arts martiaux, Fructueux Béranger FAGBOHOUN, les militaires du 5ème BIA ont développé de grandes aptitudes pour le self defense et le combat rapproché dont une palette a été présentée.

    Très satisfait du concept même de l’initiative, et surtout de tout ce qu’il a vu, le ministre en charge de la défense nationale a indiqué qu’il était important que cette Journée du Soldat soit créée. Car, assure-t-il, elle renforce la cohésion, nécessaire en plus de la discipline à l’accomplissement de la mission de l’armée ; permet au soldat de se requinquer et à la troupe de montrer son savoir-faire. « Nous avons assisté à la démonstration TIOR et c’est venu à propos, car la mission de l’armée est en train de se muer progressivement de la défense de l’intégrité du territoire vers la défense de la sécurité », déclare Alain Fortunet NOUATIN.

    « Nos missions ont changé, nous aussi notre entrainement est en train de changer. Nous nous adaptons aux menaces », a précisé le Colonel Fructueux GBAGUIDI face à l’enthousiasme suscité par les démonstrations de ses soldats. « Je suis animé d’un sentiment de joie et de fierté ; la fierté d’être soldat et de voir que mes personnels adhèrent à l’initiative », poursuit-il.

    Partenaire principale de cette 7ème édition, la NSIA Banque Bénin a pris une part active à la réussite des activités. Pour son Directeur Général, Eugène AMONKOU, le Bénin est un pays de paix et de sécurité et tout cela est possible grâce à l’œuvre de l’armée. « C’est donc avec joie et empressement que nous avons accepté de nous associer à cette cérémonie », a-t-il dit. Et de poursuivre « J’avoue que j’ai été fortement impressionné par les démonstrations, la capacité de nos soldats à faire face à toute épreuve. Nous sommes rassurés et pouvons travailler en toute tranquillité parce que nous pouvons faire confiance à notre armée pour nous protéger. »

    La journée festive s’est poursuivie avec une remise de trophées aux meilleurs équipes des différentes compétitions (ballon militaire, maracana, relais, pétanque, etc.) organisées à l’occasion et à certaines personnes dont le ministre pour leur dévouement à la réussite de la journée.

    Un grand repas de corps au cours de laquelle le ministre, les chefs d’Etat-Major et les officiers supérieurs de l’Armée Béninoise ont communié avec la troupe a mis fin aux manifestations de cette 7ème édition de la Journée du soldat.

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here