1ère édition du NTA-AFRICA: La Cea et le Creg se penchent sur les Comptes de Transferts Nationaux le 28 octobre prochain*

    0
    91

    Du 28 au 30 octobre 2019, s’ouvre à Mbour au Sénégal un atelier sur le thème « Démographiques et Développement Durable : La Contribution des NTA à l’Agenda 2063 ». Organisé par le bureau de l’Afrique de l’Ouest de Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) en collaboration avec le Centre Régional d’Excellence en Economie Générationnelle (CREG), l’atelier repose sur des débats orientés de sorte à ce que les comptes de transferts nationaux deviennent l’une des solutions au problème des écarts entre les croissances économiques et les évolutions des populations des pays africains.

     

    La méthodologie des comptes de transferts nationaux permet aux Etats de mieux maîtriser les questions de cycle de vie économique, de mesurer les flux liés à l’évolution de la démographie. Lors de la 1ère édition de la conférence scientifique sur les transferts de comptes nationaux, prévue pour les 28, 29 et 30 octobre 2019 à M’bour au Sénégal, il sera question de voir les possibilités d’expérimenter cette méthodologie, ses applications, ses extensions dans les pays africains, de les mettre en lien avec le dialogue politique et les dynamiques démographiques de développement. Dans un communiqué de presse publié le 17 octobre 2017 dernier par le bureau Ouest-africain de la commission économique pour l’Afrique en prélude au démarrage des assises de M’bour, l’institution reconnaît que l’un des défis des pays africains est lié aux écarts constatés entre la croissance économique et l’augmentation de la population. Un aspect qui ne permet pas de bénéficier du dividende démographique, qui, pourtant, sous d’autres cieux, à l’instar de la Chine, constitue un secret de prospérité. « (…) les efforts de croissance économique remarquables observés au cours des deux dernières décennies sont relativement anéantis par une forte croissance démographique dans de nombreux pays africains. Une stratégie de prise en compte des questions de population pourrait donc permettre de tirer parti des évolutions démographiques, pour générer des gains de productivité et améliorer la qualité de vie des populations », a indiqué la Cea dans son communiqué.
    A cette conférence, sont associées le Centre Régional d’Excellence en Economie Générationnelle (CREG), le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), les Universités partenaires, et les partenaires au développement. Les contributions des différentes équipes de recherche et des équipes techniques du réseau la méthodologie des comptes de transferts nationaux sont attendues.
    Elle verra aussi la participation des Etats membres de la Cedeao surtout pour l’animation d’un haut panel sur la thématique « Dynamiques Démographiques pour le développement : Enjeux et Perspectives en Afrique », des pays membres du projet Autonomisation des femmes aux Sahel et dividende démographique (SWEDD) sur la thématique « Les Observatoires Nationaux et Régionaux du Dividende Démographique ».

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here