Décision du tribunal d’Aplahoué: Un trafiquant de peaux d’animaux condamné à 24 mois de prison ferme

0
116
  • Le tribunal de première instance de deuxième classe d’Aplahoué a rendu sa décision dans l’affaire du trafiquant arrêté à Azovè avec 57 peaux d’espècesprotégées. La décision rendue le jeudi 12 septembre 2019 condamne le trafiquant à vingt-quatre (24) mois d’emprisonnement fermes, à 500.000 frs d’amende et ordonne la confiscation des trophées saisis au profit de l’Inspection forestière du Mono-Couffo. Qu’il vous souvienne que ce trafiquant est tombé dans les mailles des forces de sécurité publique le mardi 30 juillet 2019 avec dix-sept (17) peaux d’espèces intégralement protégées et quarante (40) peaux d’espèces partiellement protégées. Or, selon les dispositions de la loi n°2002-16 du 18 octobre 2004 portant régime de la faune en République du Bénin et de son texte d’application, nul n’a le droit de détenir, de circuler, ou de commercialiser les trophées des espèces intégralement protégées. Ce trafiquant avait en sa possession 17 peaux de la catégorie des animaux intégralement protégés. Pour cette infraction, l’article 154 prévoit une amende de 300.000F à 800.000F et/ou d’un emprisonnement de 6 mois à 5 ans. Le tribunal d’Aplahoué a rendu une décision qui est bien en phase avec les dispositions de la loi n°2002-16 du 18 octobre 2004.
    Retrouver jusqu’à 57 peaux d’animaux tués, est un massacre des espèces partiellement et intégralement protégées. Cette sanction est de nouveau un signal fort pour la protection de la biodiversité au Bénin. Le tribunal d’Aplahoué vient de donner la preuve de son engagement à prêter mains fortes à la lutte contre la criminalité faunique au Bénin. Cela ne peut que réconforter le gouvernement qui ne cesse de se battre pour la protection des espèces faunique. Le souhait est que les autres acteurs aussi continuent de jouer leur partition pour la sauvegarde du patrimoine faunique du Bénin et de la sous-région.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here