Retour des écureuils au bercail ce jour: L’aéroport de Cadjèhoun sera-t-il grand pour accueillir les héros?

0
86

Après leur élimination mercredi dernier face aux lions de la Teranga, les joueurs béninois feront leur retour triomphal ce jour. Après leur élimination mercredi dernier par le Sénégal, les ambassadeurs béninois à la Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019 fouleront la terre natale ce jour. De source bien avertie, des dispositions sont en train d’être prises par les autorités au sommet de l’Etat pour qu’ils bénéficient des honneurs dus à la taille de leur vaillant combat pour hisser au plus loin possible les couleurs du drapeau béninois. Pour ce faire, les Protégés du coach Français Michel Dussuyer s’impatientent de revenir au bercail.

Quelques souvenirs de la rencontre
( La fatale 70eme mn)
La Can béninoise a pris fin dans la chaleur étouffante du Caire devant des Lions de la Teranga bien dressés et bien pointus pour la circonstance. Ainsi, à la 70eme mn, Sadio Mané récupère la balle à l’entrée de la surface et élimine trois défenseurs en lançant dans la surface Gueye qui se présente seul face à Allagbé et ouvre parfaitement son plat du pied (1-0, 70’). La suite a été bien cruelle pour les Béninois qui ont commencé par concéder beaucoup d’occasions à force de vouloir revenir au score. Dans cette rencontre où les joueurs béninois ont encore livré un bon match, les choses vont se compliquer pour eux. Verdon se sacrifie à l’entrée de la surface et fauche Idrissa Gueye qui partait seul au but pour son doublé. Il écope alors d’un carton rouge qui réduit l’équipe béninoise à 10 à la 86è mn.
L’impuissance de l’attaque béninoise
Les attaquants ont manqué de la réussite, surtout Poté. La sortie de d’Alméïda à la 68è minute a, sans doute, porté préjudice à cette équipe. Deux minutes après sa sortie, les Sénégalais percent la défense dans l’espace où il règne presque en maître. C’est donc avec la fierté d’avoir fait douter les Lions du Sénégal. Les Écureuils ont été héroïques et ont fait rêver la nation béninoise comme jamais dans l’histoire.

Une belle page de l’histoire
Le Bénin inattendu a tendu les nerfs de plus d’un en inscrivant, au cours de sa quatrième participation à la compétition continentale, son nom en lettres d’or dans les archives de la Caf et de la Fifa. La faune en a frémi, le firmament aussi. Des parités face aux Etoiles Noires et aux Lions de la forêt équatoriale champions en titre, en passant par les Lycaons lusophones, les Ecureuils ont grignoté, match après match, leur part de gloire.
La chaîne montagneuse de l’Atlas par leur faute a reçu des feulements de douleur, avant que la Teranga ne leur grille l’hospitalité le mercredi soir. Avec en prime un carton rouge a été donné au sacrifié de la soirée, Verdon, l’huile d’olive de cette défense, impeccable jusqu’au carton, égalant son comparse Khaled.

Reconnaissance de la Fbf
La Fédération Béninoise de Football tient à remercier les Béninois et les Béninoises, les nationaux et les étrangers, les supporters et les sympathisants, les autorités et le public, les sportifs, la presse, et l’ensemble des passionnés du football de ces merveilleuses semaines de bonheur autour de la préparation et de la prestation des Ecureuils du Bénin, lors de la Can Egypte 2019.
Ensemble, nous avons écrit l’histoire. Votre soutien, votre motivation, vos critiques constructives, votre ingéniosité, vos prières, vos craintes, vos joies ont contribué à graver le nom du Bénin en lettres indélébiles dans l’histoire du football africain en tant qu’une des équipes surprises de la Can, et dans l’histoire tout simplement.

 

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here