Réaménagement de la carte diplomatique du Bénin: Le gouvernement n’invente rien !

    0
    107

    Arrivé au pouvoir en avril 2016, le régime de Patrice Talon s’engage à faire des réformes, notamment au profit de la diplomatie béninoise. Des réformes qui consistent à rationaliser le secteur afin d’éviter des manques à gagner pour le Bénin.

    Les réformes sur le plan diplomatique du gouvernement passent inaperçues. Tels que engagés, ces changements visent à réaménager la carte diplomatique du pays. Une démarche qui tient à aider le Bénin à économiser pour effectuer des dépenses de souveraineté. Le gouvernement béninois priorise la fermeture d’ambassades et de consulats généraux du Bénin dans quelques pays. Mais certaines langues trouvent mauvaises ces mesures du régime du nouveau départ. Pour les détracteurs, l’actuel pouvoir s’enfonce dans une rupture des relations diplomatiques. Et il est nécessaire de les éclairer sur ce courage politique qui n’est pas une invention. Sous d’autres cieux, ces mesures sont prises pour la rationalisation des ressources financières. Quand on évoque l’Ambassade du Bénin à Ottawa (Canada), la représentation à New-York, l’Ambassade du Bénin à Washington peut bien avoir vocation, dans la rationalité, à s’occuper de leurs prérogatives. S’agissant de Vatican, l’ambassade du Bénin à Rome peut raisonnablement remplir la fonction comme d’autres pays le font déjà. Dans ce cas particulier, l’ambassadeur du Bénin près le Vatican a bien ses bureaux à Rome. Le grand enjeu est la recherche d’efficacité et de pertinence d’entretenir des postes diplomatiques et le personnel qui va avec, d’ajuster notre présence dans le monde avec nos moyens.

    Une démarche pertinente
    Avant le Bénin, d’autres pays ont expérimenté la politique de la rationalisation de leur carte diplomatique. Ils mettent en place, par exemple, des postes régionaux pour s’occuper de plusieurs pays, des ambassadeurs non-résidents. Selon la vieille pratique, le Bénin dépense plus que, par exemple, la Suède dans l’entretien des postes diplomatiques. Et pourtant, cet Etat dispose de plus de ressources que le Bénin. Il faut comprendre que l’Etat béninois, entretient des relations diplomatiques avec plusieurs pays sans s être présent sur leur territoire et vice-versa. C’est le cas de certains pays qui se trouvent à Abuja, d’autres à Accra, d’autres encore à Abidjan. Les relations entre notre pays et ceux concernés par la mesure demeurent donc.

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here