CAN EGYPTE 2019/BENIN-MAROC: Les écureuils du Bénin s’offrent un quart de finale historique

0
132

Les Ecureuils du Bénin ont tenu en échec les Lions de l’Atlas du Maroc lors des séances de tirs aux buts (1-1, 1 tab à 4) le vendredi 05 juillet 2019 au stade Al Salam du Caire. Ils gravent ainsi ce quart de finale dans l’histoire du football béninois.Encore une mission réussie pour les poulains de Michel Dussuyer. Les Ecureuils du Bénin ont eu raison des Lions de l’Atlas du Maroc au stade Al Salam du Caire après un match nul puis une séance de tir au but (1-1, 1 tab à 4) pour les huitièmes de finale le vendredi 5 juillet 2019. Une date qui restera gravée dans l’histoire du football béninois. Cette qualification en quart de finale est historique pour le Bénin qui n’a jamais réussi à se frayer un chemin jusqu’à ce niveau de la compétition. Leur victoire, ils la doivent à Saturnin Allagbé qui s’est montré très décisif et au top.

Moïse Alidéhou ouvre le score, Saturnin Allagbé sauve les siens
Dans un match très rebondissant, les écureuils du Bénin ont réalisé un exploit historique qui leur a valu une qualification pour les quarts de finale. Pour les huitièmes de finale, les écureuils sortaient des poules sans avoir gagné un seul match alors que leur adversaire sortait premier de son poule avec neuf points au compteur. Dans ce match, le sélectionneur béninois, Michel Dussuyer, a opté pour un 3-4-3 avec le trio Soukou, Dossou, Poté en attaque. Tandis qu’Hervé Renard alignait un 4-2-3-1 avec En-Nesyri en pointe. Au cours de la première période, les marocains se sont donc heurtés au portier béninois qui ne s’est pas fait prier pour calmer leur soif de buts (6ème, 28ème minutes). Au retour des vestiaires, les Ecureuils ne tardaient pas à mettre un pressing offensif sur les lions de l’Atlas. A la 53ème minute, Moïse Alidéhou soulageait les siens en inscrivant un but sur un corner frappé par Sébio Soukou. Cependant la fatigue du Bénin faisait l’affaire des Marocains. Mais ces derniers ont tenu fermes jusqu’à une erreur d’Adéoti qui ramenait le score des deux équipes à égalité (76ème). Les efforts de Ziyech pour remonter le score de son équipe vont être vains surtout ce coup franc boxé par le portier béninois Allagbé (86ème minute). A la 94ème minute, Achraf Hakimi obtient un pénalty après une prétendue bousculade du capitaine des Béninois sur lui en surface de réparation. Ziyech est donc choisi pour exécuter la sentence et transformer le score. Alors que la balle filait à droite, Saturnin Allagbé plonge à sa droite pour tenter de l’intercepter. Mais la balle cogne le poteau. A croire que le pensionnaire (Ziyech) de l’Ajax Amsterdam n’avait aucune chance d’être le sauveur de son équipe ce soir-là. 98ème minute de jeu, l’arbitre sanctionne d’un deuxième carton jaune le défenseur béninois Khaled Adénon. Le joueur est expulsé pour un motif toujours inconnu et incompris de tous. Cette sanction est venue remuer le couteau dans la plaie, vu que les écureuils ont été privés de Mounié, lui aussi sanctionné d’un carton jaune injuste face au Cameroun. A dix contre onze, les écureuils n’avaient d’autre choix que de mouiller le maillot et de tenir tête aux lions de l’Atlas. Résultat, le score va rester inchangé jusqu’à la fin du match et jusqu’à la fin des prolongations. Seule la séance des tirs au but a réussi à départager les deux cadors et c’est l’équipe du Bénin qui a obtenu son billet pour les quarts de finale. Elle affrontera les Lions de la Téranga du Sénégal le mercredi 10 juillet prochain.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here