Attribution des dossiers aux commissions permanentes de l’Assemblée Nationale: Le député Aké Natondé dénonce la mauvaise clé de répartition

    0
    159

    Le député président de la Commission de l’Education, de la Culture, de l’Emploi et des Affaires Sociales (C4), Aké Natondé, a levé un coin de voile sur les dysfonctionnement dans l’attribution des dossiers aux différentes commissions permanentes de l’Assemblée nationale. Pour le député Aké Natondé, il est inconcevable d’attribuer des dossiers à des commissions compétentes qualifiées et éviter les copinages.
    « Il faut que cela soit revu, Monsieur le Président parce que là, ma commission n’a pas assez de dossiers », dixit Aké Natondé.

    « ….Je veux faire remarquer au Président de séance et à tout le bureau de l’Assemblée nationale que les dossiers sont mal attribués dans notre Assemblée nationale. Comment peut-on comprendre qu’un dossier qui concerne les affaires sociales où l’on est obligé d’inviter le ministre des affaires sociales, que notre commission qui est la C4 dédiée aux affaires sociales, ne soit saisie que pour avis et que la commission des lois soit saisie pour le fonds, alors que cette commission des lois est surchargée de dossiers ? », a fait remarquer le président de la C4. C’est un coup de massue qui doit retenir l’attention du président Louis Vlavonou et tout son bureau afin de permettre aux députés de donner le meilleur d’eux-mêmes au cours des travaux en commission.

    Voici l’intégralité de son intervention
    « ….Ce n’est pas pour parler des personnes âgées, parce que ma commission a été saisie pour avis et nous avons dit avec Madame le ministre des affaires sociales, tout ce qu’on a à dire. En résumé, on a dit que les personnes âgées, après avoir été actives durant des années de service, sont maltraitées à la retraite. Mais ce n’est pas ce que je suis venu dire dans mon intervention ce matin. Je veux faire remarquer au Président de séance et à tout le bureau de l’Assemblée nationale que les dossiers sont mal attribués dans notre Assemblée nationale. Comment peut-on comprendre qu’un dossier qui concerne les affaires sociales où l’on est obligé d’inviter le ministre des affaires sociales, que notre commission qui est la C4 dédiée aux affaires sociales, ne soit saisie que pour avis et que la commission des lois soit saisie pour le fonds, alors que cette commission des lois est surchargée de dossiers. Les dossiers sont systématiquement envoyés soit en C1 ou en C2 à la rigueur en C3. Il faut que cela soit revu Monsieur le Président, parce que là, ma commission n’a pas assez de dossiers. Donc ce n’est pas parce que nous sommes chargés que ce dossier ne nous a pas été affecté. Donc, il faut remettre à César, ce qui est à César et à Dieu, ce qui est à Dieu. Remettez à Orden Alladatin, ce qui est à Orden Alladatin et à Aké ce qui est à Aké… »

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here