Lutte contre l’érosion côtière à Avlo: Les mesures prises par le gouvernement

0
31

Le gouvernement sauve la population d’Avlo de l’érosion côtière qui menace la berge sud du fleuve Mono. Des travaux d’aménagement et de stabilisation de la berge seront réalisés. Le bureau qui va s’occuper des travaux est également sélectionné à l’issue du Conseil des ministres du mercredi 3 juillet 2019.

Dragage de sable fluvial, épandage du sable sur une surface de trois hectares quatre-vingt-huit centiares, construction d’une digue d’absorption des eaux de ruissellement, mise en terre de plants de palétuviers sur une surface de treize mille quatre-vingt-quinze mètres carrés. Ces travaux d’aménagement et de stabilisation seront réalisés sur la berge sud du fleuve Mono à Gbèkon dans la commune de Grand-Popo. Ainsi en a décidé le gouvernement lors du conseil du mercredi 3 juillet 2019. L’objectif des travaux est d’ « atténuer » « l’érosion sévère » qui « menace l’arrondissement d’Avlo et son patrimoine écologique ». Par ailleurs, il faut préciser que ce suivi environnemental est pris en compte dans le projet. La protection de la côte sera réalisée en « urgence » en attendant la mise en œuvre des travaux prévus dans la commune de Grand-Popo. Selon le point du conseil, Gbèkon est un site stratégique dans le projet de développement économique de la côte Ouest. Le Conseil des ministres a procédé également au recrutement d’un bureau de contrôle et de surveillance de travaux dans la commune de Grand-Popo. De même, il convient de souligner que le gouvernement prend l’option de sauver des vies humaines, le patrimoine écologique et les activités économiques grâce au projet. La réalisation des travaux d’aménagement et de stabilisation de la berge sud du fleuve Mono redonnera espoir aux populations d’Avlo. C’est le signe que le président Patrice Talon est sensible aux souffrances des habitants des zones côtières.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here