Concours Vootoon 4ème édition: Constantin Adadja révèle le talent  du dessinateur  béninois

0
57

Depuis la première édition, Constantin Adadja, coordonnateur du festival “Vootoon”, a initié un concours de dessin qui consiste a révélé des talents des dessinateurs. Pour la 4ème édition, ce concours a été rénové d’une autre manière.Le festival “Vootoon” est une idée de Constantin Adadja. L’objectif de ce festival est de doter le Bénin d’un festival de dessin. Pour atteindre ce but, les organisateurs dudit festival ont pensé à un concours de dessinateur. « Ce concours a été initié depuis 2016. Son premier but est de révéler des talents et d’amener des dessinateurs à aller à la compétition, se mesurer et à voir un peu leur niveau », a confié Constantin Adadja. En effet, cette innovation permet aux organisateurs de découvrir ces talents et de les encourager à travailler davantage. Pour plus de visibilité sur cet événement distinctif, des réformes ont été mises en place pour cette nouvelle édition. « Les années antérieures, ces talents recevaient des trophées. Mais pour cette édition, nous avons voulu encourager ces talents non seulement par des trophées, mais aussi par  des lots à savoir : une moto neuve, des appareils électroménagers », a expliqué le coordonnateur. L’habitude de ce concours était de récompenser deux talents, mais pour cette édition, les organisateurs veulent aller loin. « Nous avons pris l’habitude de renforcer les activités à chaque édition. Déjà, pour le concours, nous avons décidé de donner des lots et des trophées. Un geste que nous ne faisions pas avant », a-t-il clarifié. Les inscriptions à ce concours sont toujours ouvertes et jusqu’au 5 juillet sur le site dudit festival : www.vootoonfestival.com.

Pour participer à ce concours, les intéressés sont invités, d’abord, à réaliser une œuvre qui porte sur le thème du festival : “africa and victual reality ». Ensuite, ils pourront aller sur le site pour Remplir la fiche d’inscription et enfin, envoyer leur dessin.

Par ailleurs, d’autres activités se déroulent sur ce festival. Des activités qui consistent à former des futurs dessinateurs et aussi montrer la valeur et l’importance du dessin.  En cela, une formation des enfants a été initiée. Elle se fera sur deux semaines avec deux expatriés. « Nous avons voulu renforcer aussi la formation des enfants. Cette formation passe d’une classe à deux classes, c’est-à-dire matinée et soirée afin de suivre l’évolution des enfants », a fait remarquer  Constantin Adadja.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here