Chambre des comptes: Les députés Up déclarent leurs biens

0
185

Les députés du bloc Union Progressiste (Up) ont respecté les dispositions de la Loi Numéro 2011-20 du
12 octobre 2011 portant lutte contre la corruption et autres infractions connexes en République du Bénin.
Six des parlementaires élus le 28 avril 2019 et deux anciens députés issus du parti au logo baobab ont
déclaré leur patrimoine, le mercredi 19 juin 2019, aux juges de la chambre des comptes de la Cour
Suprême.

Les parlementaires de la huitième législature ont emboité le pas à leur homologue, Gérard Gbénonchi.
Le mercredi 19 juin 2019, des députés se sont rendus à la Cour Suprême pour déclarer leur patrimoine
aux juges de la chambre des comptes. Huit députés ont respecté les dispositions de la Loi Numéro
2011-20 du 12 octobre 2011 portant lutte contre la corruption et autres infractions connexes en
République du Bénin. Mariam Chabi Talata Zimé, la vice-présidente de l’Assemblée Nationale, Orden
Alladatin, Dakpè Sossou, Marcellin Ahonoukoun et Abraham Zinzindohoué sont les députés du bloc
Union Progressiste (Up) qui se sont déplacés à la Cour Suprême, ce mercredi 19 juin 2019. Deux
anciens présidents de l’Assemblée à savoir Mathurin Coffi Nago et Bruno Amoussou du bloc Union
Progressiste (Up) sont les ex-parlementaires qui ont déclaré leur patrimoine. Il faut souligner que la
déclaration de patrimoine à l’entrée et à la fin d’une fonction est instaurée par la Constitution du 11
décembre 1990. L’obligation légale est renforcée par la Loi Numéro 2011-20 du 12 octobre 2011 portant
lutte contre la corruption et autres infractions connexes en République du Bénin. Selon l’article 3 de
ladite loi, tous les membres des institutions et les ambassadeurs accrédités auprès d’un organisme
international ou de l’Etat sont tenus de se conformer. L’obligation légale n’est pas respectée. Selon le
point des déclarations rendues publiques le 4 avril 2019 par l’Autorité Nationale de Lutte contre la
Corruption (Anlc), huit députés de la septième législature n’ont pas déclaré leur patrimoine à l’entrée en
fonction. Les 76 autres députés de la huitième législature sont invités à se conformer à la loi.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here