Parlement/commission de la défense: Rachidi Gbadamassi dévoile la feuille de route

0
105

Le président de la commission des relations extérieures de la coopération, du développement, de la défense  et de la sécurité de l’Assemblée Nationale, communément appelée la C5, Rachidi Gbadamassi, a eu un entretien à cœur ouvert avec la presse parlementaire le 31 mai 2019. C’était  l’occasion pour le Président de dévoiler le contenu de la feuille de route de la commission qu’il préside.   C’est suite à la première séance des membres de cette commission technique du parlement, que le président Rachidi Gbadamassi a expliqué que les choses ne seront plus comme avant au sein de cet organe technique. Il était assisté au cours de cet échange avec  son premier rapporteur, Sokpoékpè Nathanaël.

Au cours de l’entretien, le Président Rachidi Gbadamassi a présenté une feuille de route adoptée par les membres de la Commission des relations extérieures, de la coopération, du développement, de la défense et de la sécurité de l’Assemblée Nationale. Cette première rencontre de ce vendredi 31 mai 2019 à l’Assemblée nationale  a permis au président de dévoiler son plan d’actions et sa méthode de travail aux députés membres de ladite commission.

Extrait des propos du président 

«…Plus rien ne sera plus comme avant  à la C5 placée  sous notre direction. Avec les membres de cette commission que moi j’appelle commission stratégique, nous avons pris l’engagement de rendre efficaces et plus visibles nos travaux….. En attendant l’approbation du Président de l’Assemblée nationale qui nous a toujours rappelés à l’ordre en disant qu’il espère que cette commission va répondre véritablement aux aspirations des populations en matière de sécurité, en matière de la défense pendant ce mandat, nous venons d’élaborer un chronogramme. Dans ce chronogramme, plusieurs actions ont été retenues. Elles concernent des visites à effectuer dans des structures impliquées dans les questions de défense, de sécurité, de diplomatie…. Nous avons aussi programmé plusieurs séminaires de mise à niveau  pour outiller les commissaires et pour faire fasse véritablement à nos missions ……», a dit le député Rachidi Gbadamassi.

« Effectivement comme le disait le Président  tout à l’heure, la commission C5 a toujours été perçue comme une commission qui ne fonctionne pas au niveau du Parlement. Nous avons pris l’engagement de gommer ce préjugé. Et pour y arriver, nous nous sommes réunis ce matin pour la prise de contact qui est déclinée en une série d’activités pour nous permettre d’instaurer un climat où chacun se retrouvera à travers ce qui sera confié à la commission par le Président de l’Assemblée nationale », a renchéri le rapporteur de la commission, le député Nathanaël Sokpoékpé,

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here