Distinction: Dah Houézrèhouèkè : nouvel ambassadeur de la paix de Ouidah

0
86

Dans le but de consolider la paix et de promouvoir le développement durable dans la commune de Ouidah, l’Association des Collectivités familiales de la Commune de Ouidah (Acco) a procédé à la cérémonie d’intronisation officielle de sa Majesté Dadah Bokpè Kpingla Houézrèhouèkè au titre de président d’honneur spécial de ladite association. Cette cérémonie a eu lieu, le mardi 9 avril, dans les locaux de l’Acco en présence des têtes couronnées, chefs de collectivités et les autorités gouvernementales.« Il n’y a rien de difficile si c’est bien décidé par le Seigneur. Il n’envoie personne en mission sans lui mettre les moyens à sa disposition », a confié Dadah Bokpè Kpingla Houézrèhouèkè, président d’honneur spécial de l’Acco. C’est avec ces mots que sa Majesté rassure les uns et les autres pour mener à bien sa mission. Une mission qui consiste à maintenir la paix dans la commune de Ouidah, faire revenir les fils et filles de ladite commune qui sont dans la diaspora, renforcer les liens entre les collectivités et familles, et, enfin, promouvoir le développement durable de cette cité. La cérémonie d’intronisation officielle a eu lieu, le mardi dernier, au siège de l’Acco à Ouidah. A cette occasion, le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, les têtes couronnées de la ville, Daagbo Hounon Tomadjlèhoukpon II et le président de l’Acco sont venus, malgré leurs occupations, pour assister à cette cérémonie. La manifestation a connu cinq temps forts tels que : le mot de bienvenue des uns et des autres, la prestation de serment suivie de la prise de fonction de sa Majesté, les bénédictions, la collecte de fond (zindo) et la photo de famille. En effet, la promotion du développement durable est perçue à travers le développement du tourisme dans la ville de Ouidah, à travers la valorisation du Vodun et d’autres réalités culturelles de la ville. Car, « la visite d’un touriste dépasse la valeur d’une tonne de coton », a déclaré le Président d’honneur spécial. A l’en croire, des études ont révélé une telle statistique. Pour que cela soit une réalité, il est primordial de poser des gestes qui rassurent le retour des fils et filles de la cité. « Même si le bâton de commandement qu’on m’a donné est lourd, nous allons le soulever sans complication, avec facilité », a souligné Dadah Bokpè Kpingla Houézrèhouèkè. Dans les prochains jours, il pense commencer sa mission par un point important. « Nous allons faire des recherches approfondies en ce qui concerne les maux de notre chère ville et voir ce qui ne marche pas de façon spirituelle », a ajouté le président.

Pour les têtes couronnées, c’est une bonne relève qui se prépare et tous s’engagent, désormais, pour la réussite de cette mission. Dah Glèlè Milonon II, président de l’Association Internationale des Dignitaires de Fâ et des Tradi-Thérapeutes, a apporté son soutien au président d’honneur spécial. Il compte mener le combat à ses côtés pour la réussite de sa mission. Le représentent du maire de la commune de Ouidah n’a pas manqué de placer son mot. « Ce pourquoi nous sommes venus ce matin, c’est quelque chose de grand. Car, plus personne n’ignore ce qu’est la ville de Ouidah quand il s’agit du Vodun ou autres réalités divines », a-t-il annoncé.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here