Dématérialisation des lois et actes réglementaires : Une bibliothèque institutionnelle digitale disponible

    0
    78

    Les tracasseries administratives liées à la recherche des lois et actes réglementaires datant d’un certain temps sont désormais du passé. Depuis son entrée en fonction, le président Patrice Talon a donné des instructions afin que le site web du Secrétariat général du Gouvernement soit lancé et accessible à tous les citoyens. Trois ans après, les résultats se précisent.C’est désormais disponible,  la bibliothèque institutionnelle digitale. Il s’agit du site web du secrétariat général du gouvernement, accessible à l’adresse sgg.gouv.bj. Créé depuis novembre 2016, ce site offre la possibilité aux citoyens de rechercher, consulter, lire, télécharger et partager librement et gratuitement tous les documents actuellement disponibles. Avec lui,  plus de 80 000 utilisateurs  régulièrement actifs sur ce site, ont pu  visiter en deux ans plus de 500 000 pages et ont effectué près de 2 millions de téléchargements. Ces statistiques témoignent de l’engouement des visiteurs pour les comptes rendus du Conseil des Ministres, les lois, les décrets et les autres documents officiels publiés sur cette bibliothèque institutionnelle digitale. Cette archive numérique contient toutes les lois et tous les actes réglementaires du Bénin, depuis 1960, grâce à la révolution du numérique engagée par le gouvernement au profit des citoyens. Ainsi, plus de 32 000 lois et décrets sont maintenant disponibles et accessibles dont : près de 1500 lois promulguées, près de 30 000 décrets, plus de 1000 ordonnances et bien d’autres. Les  mises à jour d’ordre fonctionnel sont également disponibles sur le site web du secrétariat général du gouvernement. Il s’agit notamment de l’amélioration de la fonctionnalité de recherche (rapide et avancée) pour des résultats plus optimaux, l’accélération des temps de réponse aux différentes requêtes adressées au site web.

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here