Lancement de la saison sportive 2019: Les Taekwondoïstes retrouvent le tatami

0
103

Victorien  Kougblénou, le président de la Fédération béninoise de Taekwondo (Fbtae) a procédé, ce samedi 16 mars 2019, au lancement officiel de la saison sportive de Taekwondo au stade Général Mathieu Kérékou de Cotonou.  Cette cérémonie  a eu lieu en présence de deux grands maîtres invités pour la cause : maîtres Pierre Ogoudjobi du Bénin et  Siaka Coulibaly de la Côte d’Ivoire.La saison sportive de 2019 de la Fédération béninoise de taekwondo s’est officiellement ouverte samedi dernier au palais des sports du stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou. Pour marquer l’évènement, Victorien Kougblénou, président de la Fédération béninoise de taekwondo (Fbtae), a invité les grands maîtres Pierre Ogoudjobi du Bénin et Siaka Coulibaly de la Côte d’Ivoire. Aux dires du représentant du ministre des sports, Bonaventure Coffi Codjia, « le lancement   de la saison sportive de la Fédération béninoise de taekwondo  ce samedi 16 mars s’inscrit dans le respect des objectifs fixés à court, moyen et long terme».  Pour lui, l’engagement du comité exécutif vise à œuvrer ensemble pour un retour du taekwondo béninois sur la scène sous régionale, continentale et mondiale. « Le son de cloche donné par la nouvelle équipe du comité exécutif de taekwondo ne fait que confirmer leur volonté à l’union sacrée autour du taekwondo béninois, à assurer une relève de qualité en maximisant les trophées et à promouvoir l’inclusion sociale des jeunes », a-t-il laissé entendre. Pour le président du comité exécutif du bureau de la Fédération béninoise de taekwondo (Fbtae), « c’est la première fois dans l’histoire du taekwondo au Bénin, qu’il est procédé de façon aussi solennelle, au lancement d’une saison sportive de l’art martial». A l’entendre, ils sont sur la bonne voie qui les conduira au firmament de la gloire et des résultats. Car « le taekwondo béninois est à la croisée des chemins », a-t-il ajouté. Cette discipline « est entrain de connaître une renaissance et une envolée » pour les  pratiquants. Ce point de vue est partagé par  maître Siaka Coulibaly. En effet,  devant une cinquantaine de taekwondoïstes, maître Siaka Coulibaly a félicité le nouveau président Victorien Kougblénou  de la tenue de la cérémonie et  du  dynamisme de son bureau exécutif. « Je vous félicite de  votre élection à la tête de la fédération béninoise qui a un passé glorieux » a-t-il laissé entendre avant d’évoquer la malheureuse « période où il fallait rééquilibrer les choses ».  Pour le grand maître Siaka Coulibaly, sans même attendre de résultat, « le début est déjà prometteur et rassure que le taekwondo béninois va retrouver ses lettres de noblesse ». Le représentant  du ministre des sports, Bonaventure Coffi Codjia a, lui aussi  remercié le nouveau bureau exécutif de la Fédération béninoise de taekwondo (Fbtae) de l’initiative et  s’est réjoui de la démonstration de maître Ogoudjobi Pierre. « Vous m’avez permis de voir le grand maître Ogoudjobi Pierre en action. Cette image restera gravée dans ma mémoire », s’est-il  martelé, faisant allusion à la démonstration de maître Ogoudjobi Pierre sur le tatami. Pour le représentant du ministre et directeur des sports d’élites, à plus de soixante-dix-huit ans d’âge, maître Ogoudjobi Pierre régale toujours ses admirateurs. Avec des enfants pétris de talents, maître Siaka Coulibaly est persuadé que « dans les années à venir, le Bénin fera parler de lui au niveau des compétitions continentales et  mondiales». Sa présence rend  hommage à maître Pierre Ogoudjobi  avec qui il a tissé et tisse toujours une fraternité agissante. En lui rendant hommage,  Saka Coulibaly en a profité pour interpeler les taekwondoïstes sur la nécessité de l’humilité. « C’est dans humilité qu’on acquiert la grandeur », a-t-il martelé avant de prendre exemple sur maître Pierre Ogoudjobi qui « est physiquement de petite taille », mais qu’aujourd’hui, « on peut considérer comme étant un géant de deux mètres (2m) de taille au lieu d’un mètre soixante (1m60) ». Pour finir, Bonaventure Coffi Codjia, a saisi l’opportunité  pour  encourager le comité exécutif de la fédération  et tous ceux qui ont œuvrés dans le sens de la concrétisation. De même, il  les a rassurés  de l’engagement du ministère des sports à leurs côtés, dans des perspectives d’optimisation de leur performance. Le représentant du ministre et directeurs des sports d’élites a prodigué  quelques conseils à ces jeunes. « Je vous invite davantage à un investissement personnel et collectif et à plus d’endurance pour voir dans les jours à venir la réalisation de votre rêve ». Maître Siaka Coulibaly, les a, à son tour, invités à « emboîter les pas de maître Pierre Ogoudjobi ». La cérémonie a pris fin par la remise de matériels, bénis par les deux grands maîtres, aux bénéficiaires.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here