Lancement de l’Initiative de Citoyenneté Africaine: La collecte de Don pour protéger la vie des femmes 

0
253

Le président régional de l’Abpf Narcisse Kitihoun, en communion avec ses paires, a procédé, vendredi dernier au centre social éducatif d’Akpakpa, au lancement de l’opération initiative de la citoyenneté africaine (Ica).Le Centre social éducatif d’Akpakpa a abrité, vendredi dernier, la cérémonie du lancement de l’opération Initiative de la Citoyenneté Africaine (Ica). À l’occasion, et prenant en premier la parole, Viviane Ayosso coordonnatrice Région-sud de l’Abpf a rappelé à l’assistance, la mission de sacerdoce que l’Abpf offre à la population béninoise depuis sa création. Des services d’ordre humanitaire qui ne sont autres que la prise en charge des cas d’Ist et d’infertilité, la consultation pré et post natale et le conseil à l’endroit des jeunes et adultes sur la santé de la reproduction.

«Le mouvement d’action des jeunes (Maj) qui est également un regroupement de volontaires jeunes de 10 à 24 ans, appelés aussi pairs éducateurs, et qui font des séances d’éducation sexuelle complète aux jeunes de leurs âges que ce soit dans les milieux scolaire et artisanal », a été aussi abordé à l’occasion, pour démontrer combien l’Abpf partage le dynamisme de la prévention.

En procédant au lancement officiel de l’opération dite Initiative de la Citoyenneté africaine, Narcisse Kitihoun, président régional dans son discours, a fait savoir combien l’opération est un programme de collecte de fonds pour appuyer les programmes de la santé visant les femmes, les filles et les familles ainsi que les communautés vulnérables, mal desservies et difficiles à atteindre.  Pour lui, la tenue de cette manifestation est un motif de satisfaction pour plusieurs raisons  à savoir, qu’elle marque la fin de la semaine des volontaires de l’Abpf de l’année 2018 qui s’est déroulée sur toute l’étendue du territoire national. Dans le même temps, la seconde raison est relative au lancement d’une initiative régionale de la fédérale internationale pour la planification familiale (Ippf) dont l’Abpf est membre à part entière. Pour Narcisse Kitihoun, l’initiative est une solution de la Région Afrique de l’Ippf, qui se veut garante du maintien des actions bénévoles de la Fédération et de ses associations membres en matière de santé de la reproduction, notamment l’amélioration des conditions de vie des femmes.

L’origine du combat de l’Abpf pour la santé maternelle

Le combat de l’Abpf pour la santé maternelle et infantile s’inspire des statistiques effarantes issues d’enquêtes démographiques. 22% des grossesses au Bénin sont portées par des jeunes filles de moins de 18ans, et l’équivalent de 4000 femmes meurent en donnant la vie soit du fait de grossesses trop rapprochées, soit du fait d’autres complications.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here