Exposition d’œuvres d’art: Koffi Dossou expose pour la première fois au Bénin

0
13

Dans le but de faire découvrir au public béninois les œuvres d’art réalisées par les artistes du pays, Cotonou Creative en collaboration avec de la médiathèque de la diaspora, situé à la place des Martyrs de Cotonou, a organisé un vernissage qui a permis au public de visualiser les œuvres de l’artiste. Cette activité a eu lieu le vendredi 8 février, dans la galerie de la diaspora.Exposition “Métamorphoses”. Tel est le titre de l’exposition organisée par Cotonou Creative en partenariat avec la médiathèque de la diaspora. Venus nombreux pour admirer les travaux de l’artiste, les amoureux d’art se sont déplacés pour voir de plus près. La peinture de Koffi Dossou, ses formes, ses couleurs, ses symboles extraits de la culture Tamasheq expriment tout le charme de son espace-temps, visuellement traduit en images fortes et chaudes qui reflètent un monde personnel enflammé. Il a exposé 27 tableaux (90×60 cm et 75×100 cm) au total. Les rayons de lumière qui éclairent la pièce, n’empêchent pas de mieux voir la beauté qui y est. En effet, avec plus de 40 expositions dans le monde à son actif, Koffi Dossou expose pour la première fois au Bénin. Il a présenté des œuvres réalisées entre le Bénin et l’Italie en 2018. Cette exposition est ouverte jusqu’au 18 février prochain. Nigérien, béninois et togolais, l’artiste se base sur les richesses culturelles de ses origines pour réaliser ses œuvres. Depuis 40 ans, il vit désormais en Italie et fait la promotion de ses origines un peu partout dans le monde.

Après des études en Lettres Modernes à l’Université du Bénin, il s’est envolé pour l’Italie où il suivit les enseignements de l’Ecole des Beaux-Arts de Pérugia de 1979 à 1983. C’est dans cette ville qu’il s’est depuis établi en tant qu’artiste, mais également en tant que graphiste, web-designer, consultant et formateur en communication visuelle, interculturelle et politique. Amoureux des poteries de Sé, il a, également, présenté le travail décoratif qu’il réalise sur les poteries traditionnelles. « Je venais au Bénin toutes les vacances (…) Je suis à Grand-Popo régulièrement et maintenant, j’ai décidé de faire une exposition sur mes travaux », a confié Koffi Dossou, artiste plasticien.  Pour la plupart du temps, il réalise ses œuvres au Bénin et les amène en Italie pour y exposer ou dans d’autres pays. « J’ai rencontré les poteries de Sè, il y a de cela 20ans déjà, et j’avais acheté ces pots pour mes frères », a-t-il expliqué. A travers ses œuvres, Koffi Dossou cherche a expliqué l’amour qu’il a pour sa culture.

Le public ayant fait le déplacement a eu du plaisir à découvrir les différentes œuvres. La plupart le voit pour la première fois. Kombert Quenum, artiste cinéaste, vient de découvrir cet artiste pour la première fois et il a eu du plaisir à contempler les différents travaux. « C’est pour la première fois que je le vois, je n’ai jamais vu ses œuvres et je viens d’apprendre qu’il vit en Italie. C’est curieux de voir autant de couleurs, de sources de terre africaine dans ses œuvres », a-t-il clarifié. A l’en croire, la technique de réalisation est simple et complexe. C’est juste de la peinture sur une toile, mais c’est comme de la sculpture.

Après Cotonou, il s’envolera pour le Cap-Vert et à Addis Abeba (Ethiopie) avec l’ambition de pouvoir exposer dans tous les autres pays d’Afrique.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here