Passation de service à l’école doctorale pluridisciplinaire (Edp) de l’Uac: Le Professeur Placide Clédjo succède au Professeur Gabriel Boko

0
169

L’école doctorale pluridisciplinaire (Edp) de l’ex-Flash a un nouveau directeur. Après avoir passé  environ deux années  à la tête de cette école, le Prof Gabriel Boko cède son fauteuil au Prof Placide Clédjo. La cérémonie de passation de service a eu lieu, le mercredi 04 Février 2019, sur le campus d’Abomey-Calavi.« Depuis ma prise de service le 10 avril 2017 à ce jour, le point des résultats produits se présente comme suit : 175 thèses de Doctorat soutenues dont 3 thèses d’Etat, 198 mémoires soutenus en Dea/Master. Au nombre des attestations délivrées, on note 182 attestations de Dea/Master, 90 attestations de Doctorat. 36 diplômes de doctorat et 4 diplômes de Dea délivrées », a fait savoir, avec satisfaction, le Prof Gabriel Boko, directeur sortant de l’Edp.

Abordant l’aspect financier de son bilan, il est fier d’avoir mis les petits plats dans les grands. « Je rends le tablier, toutes les dettes ont été intégralement épongées ! La nouvelle gouvernance ne verra point de défilé de créanciers dans le hall d’en bas. Les deux derniers fournisseurs, dont les prestations datent du dernier trimestre de 2018, ont déjà leurs bons au niveau de la comptabilité centrale du Rectorat », a-t-il confié. « Il reste néanmoins une dernière catégorie de dettes sur laquelle je dois dire un mot, ne serait-ce que par respect pour vous qui m’avez élu : il s’agit des dettes envers les enseignants de l’Edp dont moi-même je fais partie. On y note les frais d’encadrement de thèse qu’il faut distinguer des primes d’encadrement qui, elles, ont été intégralement payées. Il s’agit aussi des honoraires de cours de master », a-t-il clarifié.

Les actions qu’il a menées à la tête de cette école doctorale, n’a pas occulté le volet renforcement des capacités. Il a rappelé quelques-unes qui visent le travail bien fait. « Pour une meilleure efficacité dans le travail, les agents ont tous bénéficié de 15 jours de formation administrative et d’une formation à la gestion technique du Lmd », a dit le Prof Gabriel Boko. Il a aussi ajouté qu’il a réussi à doter l’école d’un arsenal juridique et d’un arsenal pédagogique, des documents qu’elle n’a jamais eus depuis sa naissance.

Il n’a pas manqué de saluer la disponibilité chaque fois renouvelée et la capacité intellectuelle du Prof Placide Clédjo, précédemment directeur adjoint, grâce à qui, il a réussi son passage à la tête de l’Edp. « Je ne cesserai de vous contacter dès que le besoin se fera sentir pour des conseils », a promis le Professeur Placide Clédjo qui a pris les rênes de  l’école doctorale pluridisciplinaire. Il faut signaler que son adjointe à ce poste est Dr Estelle Minaflinou du département d’anglais.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here